La France se prépare au Centenaire de la Grande Guerre

Le monument canadien à Vimy.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Depuis 2014, la France multiplie les actions de commémoration de la Grande Guerre (la Première Guerre mondiale). En 2017, elle rendra hommage aux Américains venus apporter leur aide dans ce grand conflit sur le sol français, notamment dans les régions de la Meuse et de l’Aisne.

2017 célèbrera la mémoire des 126 000 américains qui sont venus repousser l’ennemi et qui y ont perdu la vie, loin de chez eux. La France et les États-Unis collaborent étroitement à faire de l’année 2017 un événement phare et une commémoration majeure de l’alliance franco-américaine depuis la Première Guerre Mondiale.

Ils rendront notamment possible des rendez-vous avec des personnalités de la science, de la culture et de l’éducation pour s’exprimer et expliquer la Grande Guerre et l’impact sur les relations actuelles entre la France et les États Unis.

Le monument américain du Blanc Mont. (Photo: Atout France)
Le monument américain du Blanc Mont. (Photo: Atout France)

Des itinéraires de deux jours à deux semaines proposent aux visiteurs (américains notamment) de parcourir un pan d’histoire commune, d’explorer des sites et lieux de conflits tristement célèbres, et de méditer ensemble sur la paix pour les générations futures.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

De Lille à Amiens, à Reims, à Verdun ou à Mulhouse, le voyageur se replongent dans un passé de bravoure et de folie, de tactiques guerrières et de morts.

En France, les prestataires de services touristiques se tiennent prêts à recevoir chaleureusement les visiteurs tout au long de l’année pour ce pèlerinage sur les sentiers de l’histoire, tandis qu’aux États-Unis, des campagnes de communication sont déployées pour intéresser les voyageurs à un tourisme de la mémoire en France en 2017.

2017 sera donc une année très attendue du côté du tourisme de la mémoire.

Le gazon recouvre aujourd'hui les tranchées et les champs de bataille de la Première Guerre mondiale.
Le gazon recouvre aujourd’hui les tranchées et les champs de bataille de la Première Guerre mondiale.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur