La France devrait se souvenir des Canadiens français

Roland Madou


31 mai 2016 à 8h37

Au-delà de réflexions au sein des milieux de la diplomatie française, la Lettre aux élus français qui ne voient le Canada que par le Québec a eu des échos parmi les communautés francophones du «reste du Canada». La réaction la plus passionnée dont j’ai pu prendre connaissance est venue d’un résident d’Ottawa, le mathématicien et actuaire à la retraite Roland Madou.

Celui-ci remercie Marc Albert Cormier, le conseiller élu auprès du Consulat général de France à Toronto, pour avoir pris la peine de sensibiliser les élus français à l’existence de plus d’un million de francophones au Canada en-dehors de la province de Québec. Puis, il ajoute que les raisons historiques devraient pourtant conduire les Français à mieux connaître et soutenir ces autres francophones du Canada.

Selon Madou, ce sont surtout des lacunes dans l’enseignement de l’histoire qui sont responsables de cette méconnaissance. En quelques pages, il résume l’histoire de la Nouvelle-France dont le territoire a couvert les deux tiers de toute l’Amérique du Nord. «Même Toronto, la métropole canadienne, s’est développée sur les ruines du Fort Rouillé, fondé par les Français, et encore aujourd’hui, le tiers des habitants de Windsor a des origines françaises.»

Comme peu de gens connaissent l’histoire et l’existence de l’importante francophonie canadienne en dehors du Québec, Madou déplore qu’on confonde souvent la notion de «Canadien français» avec celle de «Québécois». «Ce ne serait que justice historique que la France s’en souvienne et se sente aussi proche d’eux que de ceux qui se font appeler aujourd’hui Québécois».

C’est sans doute une bonne occasion pour rappeler que ce devoir de mémoire face à la francophonie canadienne hors Québec ne doit pas se limiter aux élus de France. À mon avis, les élus du Canada doivent également faire le point sur leur devoir de mémoire et sur la nécessité de passer à l’action. Tant de dossiers requièrent leur attention.

À l’approche du 150e anniversaire de la fédération canadienne, les élus du Canada vont-ils limiter leurs initiatives à des célébrations de style «du pain et des jeux» et négliger et ignorer les enjeux plus exigeants ou à plus long terme concernant le destin de notre vie collective?

En mentionnant dans la Charte canadienne des droits et libertés le pouvoir du Parlement et des législatures de favoriser la progression vers l’égalité de statut ou d’usage du français et de l’anglais, les élus du Canada ont suscité beaucoup d’espoirs chez ceux qui sont encore aujourd’hui à la recherche d’une justice historique.

Le moment n’est-il pas approprié pour nos élus de prendre des décisions courageuses sur le statut de nos langues officielles, notamment dans les dossiers de la capitale du Canada et de la province de l’Ontario?

* * *

Le conseiller consulaire Marc Cormier: Lettre aux élus français qui ne voient le Canada que par le Québec

Lettre de Roland Madou à Marc Cormier

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Contestation judiciaire : les premières demandes de financement sont attendues

Programme de contestation judiciaire
Près de deux ans après la fermeture du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et 12 ans après l’abolition du Programme de contestation judiciaire...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 16h00

Haro sur le gaspillage des aliments

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finirait à la poubelle. Au Canada, plus de 60% de cette nourriture serait encore consommable....
En lire plus...

15 janvier 2019 à 14h25

La santé mentale dans le domaine de l’emploi: il faut en parler

C’est bien, pour une entreprise, d’avoir une approche définie sur papier pour traiter les problèmes de santé mentale – mais sa mise en pratique...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 9h00

Un mystérieux signal cosmique, c’est bien, mais deux, c’est mieux

Des «sursauts radio rapides» venus des profondeurs du cosmos, mais qui ne durent que quelques millièmes de seconde, c’est déjà intrigant. Mais lorsqu’on en...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 7h00

La débandade des Maple Leafs se poursuit

Les Maple Leafs recevaient la visite de l'Avalanche du Colorado pour la seule fois de la saison lundi soir à l'Aréna Scotiabank. Avant la...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 22h54

1,9 million $ du fédéral pour le «Carrefour» de l’Université

Université de l'Ontario français
La ministre fédérale des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a annoncé un investissement de 1,9 million $ pour le développement du...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 20h40

L’immigration comme solution pour faire croître la francophonie en Ontario

Plusieurs politiques canadiennes ont été mises de l’avant au cours des dernières années, afin de favoriser l’immigration francophone hors Québec.
En lire plus...

14 janvier 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur