La Bibliothèque embauchera un responsable des collections francophones

Serge Paul élu coprésident du Comité des affaires francophones de la Ville

La réunion du 11 février 2020 du Comité consultatif francophone de la Ville de Toronto. Chemise bleue: Serge Paul.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Réuni le 11 février, le Comité des affaires francophones de la Ville de Toronto a élu Serge Paul comme coprésident, aux côtés de la conseillère municipale Jennifer McKelvie, coprésidente d’office.

Cette réunion – la deuxième seulement depuis que le Comité a été reconstitué après les élections municipales du 22 octobre 2018 – a surtout servi à examiner son plan d’action 2019-2022. Plusieurs autres questions ont été évoquées, notamment celle des ressources en français dans le réseau de la Bibliothèque de Toronto, qui a suscité beaucoup d’inquiétudes le mois dernier.

La réunion du 11 février 2020 du Comité consultatif francophone de la Ville de Toronto. Au centre: la conseillère municipale Jennifer McKelvie. Chemise bleue: Serge Paul.

Ressources en français dans les bibliothèques

Serge Paul est aussi président de l’ACFO Toronto, le lobby politique des Franco-Torontois qui avait alerté la communauté du retrait de milliers de livres en français pour adultes des rayons de la Bibliothèque: une décision vite renversée.

L’enjeu des ressources en français dans les bibliothèques a occupé une bonne partie de la réunion du comité de 9 personnes. Susan Caron, directrice des collections de la Bibliothèque, y a annoncé qu’une série de décisions visant à soutenir les livres en français ont été prises après la frousse de janvier.

«Nous allons recruter un responsable des collections francophones», a-t-elle annoncé.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Susan Caron et Céline Marcoux-Hamade.

Malgré cela, Céline Marcoux-Hamade, ancienne responsable des services en français à la Bibliothèque publique de Toronto pendant 14 ans jusqu’en 2018, est venu témoigner que «la communauté francophone doit rester vigilante».

Susan Caron a également laissé entendre que la Bibliothèque pourrait aussi se procurer ses livres en français auprès des librairies locales comme La Mosaïque, plutôt qu’au Québec.

Du pain sur la planche

Au cours de son mandat, le Comité des affaires francophones de la Ville se propose de:

– mousser l’engagement de Toronto auprès des villes et des pays francophones, ainsi que des organisations multilatérales pertinentes;

– mettre à jour les renseignements démographiques sur la population francophone de Toronto, ainsi que sur les services qui lui sont offerts;

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

– développer des stratégies et mécanismes efficaces de communications avec la communauté francophone.

«On va tous travailler ensemble pour le bien des Franco-Torontois, et éviter d’être seulement des gendarmes quand il y a attraction autour d’un sujet», a dit Serge Paul, en faisant allusion à l’affaire du matériel francophone dans les bibliothèques.

La réunion du 11 février 2020 du Comité consultatif francophone de la Ville de Toronto.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur