Sans journal, les dépenses locales augmentent

journal local

Les gouvernements devraient s'inquiéter de la crise des médias


9 juin 2018 à 7h00

Quand un journal local disparaît, les finances de la municipalité ont ensuite tendance à être dans le rouge: c’est la conclusion d’un groupe de trois chercheurs pour qui les gouvernements supérieurs auraient intérêt à s’inquiéter de la crise des médias, s’ils se soucient vraiment de la bonne gestion des finances locales.

La fermeture d’un journal est suivie par «des coûts d’emprunts de 5 à 11 points de base plus élevés à long terme», écrivent ces trois économistes de l’Illinois dans un article paru le 8 mai (par exemple, lorsqu’une ville doit emprunter pour entreprendre des travaux d’infrastructure).

Un média local, écrivent-ils, est traditionnellement ce qui a le plus de capacités à agir comme «chien de garde» des dépenses publiques dans son coin de pays. S’il disparaît, et que les seuls capables de continuer à jouer ce rôle sont des citoyens dispersés et des groupes communautaires bénévoles, les fonctionnaires et les élus se sentent beaucoup moins redevables.

«La perte de surveillance est associée à une augmentation de l’inefficacité gouvernementale, incluant une plus grande probabilité d’une augmentation coûteuse des remboursements, de problèmes de négociations, ainsi que des dépenses et des taxes plus élevées.»

La recherche a porté sur 1266 comtés des États-Unis couverts par 1596 journaux, dont 291 ont fermé entre 1996 et 2015. Plusieurs recherches ont déjà souligné l’impact direct entre le déclin de la presse régionale et la réduction de la couverture des enjeux politiques locaux. Mais ce serait la première fois qu’une recherche établit un lien économique tangible.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un mystérieux signal venu du ciel

espace
Extrêmement court et extrêmement puissant
En lire plus...

18 août 2018 à 7h00

La Riviera française au bout de la rue Polson

Soirée blanche au Cabana Pool Bar le 23 août
En lire plus...

17 août 2018 à 13h00

BIBLIOTECHNICIENNE, BIBLIOTECHNICIEN

École élémentaire catholique Saint-Antoine - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente à temps partiel (0,5), soit 17,5 heures par semaine, qui agira à titre de bibliotechnicienne, bibliotechnicien à l’école...
En lire plus...

ÉDUCATEUR, ÉDUCATRICE EN GARDERIE

Garderie Les Coccinelles Zélées, École élémentaire catholique Immaculée-Conception - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne à terme à temps partiel (0,5), soit 17,5 heures par semaine pour le programme avant/après l’école soit 3,5 heures,...
En lire plus...

CONCIERGE

École secondaire catholique Sainte-Famille - ÉCOLE SECONDAIRE CATHOLIQUE SAINTE-FAMILLE, MISSISSAUGA 40 HEURES PAR SEMAINE, SOIT 8 HEURES PAR SOIR POSTE PERMANENT SUR UNE BASE ANNUELLE DE 12 MOIS MANDAT Sous la supervision et les...
En lire plus...

ÉDUCATEUR, ÉDUCATRICE EN GARDERIE

Garderie Porte-soleil, École élémentaire catholique Sacré-Coeur - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente à temps partiel (0,43), soit 15 heures par semaine, qui agira à titre d’éducateur ou d’éducatrice qualifiée à...
En lire plus...

CONCIERGE

École élémentaire catholique Sacré-Coeur - ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE CATHOLIQUE SACRÉ-COEUR, GEROGETOWN 35 HEURES PAR SEMAINE, SOIT 7 HEURES PAR SOIR POSTE PERMANENT SUR UNE BASE ANNUELLE DE 12 MOIS MANDAT Sous la supervision et les...
En lire plus...

De plus en plus de médecins hésitent à prescrire des opioïdes

Même si de nombreux patients tireraient un grand bénéfice de ces antidouleurs
En lire plus...

Métissage musical au 7e festival Mwinda

Rencontres entre les artistes de renommée internationale et des jeunes talents émergents d'ici
En lire plus...

17 août 2018 à 9h00

Des intrus dans notre système solaire

espace
Un astre aussi massif que notre Soleil pourrait passer un jour aussi près que Pluton
En lire plus...

17 août 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur