Jamais deux sans trois: les oiseaux de Jean Léveillé

Partagez
Tweetez
Envoyez

Après avoir démontré les multiples astuces de séduction dans Les oiseaux et l’amour, après avoir décrit les innombrables stratégies pour cueillir leur nourriture dans Les oiseaux gourmands, Jean Léveillé se penche sur leurs comportements surprenants dans Drôles d’oiseaux!

Il nous fait entrer dans leur intimité et attire notre attention «sur leur étonnante capacité d’adaptation aux contraintes avec lesquelles ils ont dû composer au fil de leur évolution».

C’est le toucan à carène qui orne la page couverture de cet album abondamment illustré. On le retrouve en Amérique centrale, dans le sud-est du Mexique et dans le nord du Venezuela.

À cause de son bec volumineux, il est surnommé le Cyrano des oiseaux. Grâce aux traits jaunes et rouges de ses incisives, il arrive qu’un toucan terrorise ses voisins et kidnappe quelques-uns des petits pour les offrir à ses propres rejetons dans le but d’apaiser leurs cris affamés.

Jean Léveillé nous fait découvrir l’aigle piétonnier qui préfère les longues marches plutôt que le vol. Il nous apprend que le pigeon nourrit ses petits de lait et que le geai à gorge blanche vit dans une secte secrète. Il consacre quatre pages à chacun des 30 drôles d’oiseaux sélectionnés.

Dans le cas du ganga, on apprend qu’il s’agit d’un oiseau-citerne. Ce spécimen relève ses ailes et sa queue, puis avance dans l’eau. Ses plumes deviennent des éponges, tant et si bien que le ganga peut transporter environ 25 ml de liquide en une seule envolée. Cet oiseau-citerne vit principalement en Afrique du Sud.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En lisant cet ouvrage j’ai appris que le cardinal n’est pas toujours entièrement rouge. Celui qu’on appelle aujourd’hui cardinalis cardinalis (entièrement rouge) vit dans le sud du Canada, aux États-Unis, au Mexique et à Belize.

Les premiers explorateurs à l’avoir ramené en Europe furent les Italiens. «L’engouement fut instantané et le rapprochement [avec les princes de l’Église], immédiat. La beauté de son coloris propulsa le nouveau venu au plus haut rang, celui de cardinal.» Mais il y a aussi le cardinal à huppe rouge. C’est un oiseau gris et blanc dont seules la face et la huppe sont rouges vifs. Il vit en Amérique du Sud et a été introduit à Hawaï et au Venezuela.

Parmi les oiseaux aux comportement surprenants, Jean Léveillé a choisi de parler, entre autres, du calao, du dendrocyne, du fauconnet d’Afrique, de l’ibis rouge, du jabiru, de l’oriole, du perroquet, de la pie bavarde et du vacher à tête brune.

Avec ses photos inédites, d’une beauté à couper le souffle, et ses révélations toutes plus renversantes les unes que les autres, Drôles d’oiseaux! nous transporte dans un univers où, bouche bée, nous constatons bien souvent que, dans le monde des oiseaux, la réalité dépasse la fiction.

Jean Léveillé, Drôles d’oiseaux!, Montréal, Éditions de L’Homme, 2007, 180 pages, 32,95 $.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur