Hockey Noir, opéra hors-jeu

L'Ensemble contemporain de Montréal montre que le hockey se chante

opéra
Quand le sport national rencontre l'opéra.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Quand les bâtons de hockey rencontrent les archets des violons, cela nous donne Hockey Noir. Aux allures d’un film noir des années 50, l’opéra nous plonge dans les vestiaires du monde du hockey. Alors que la finale des séries éliminatoires entre Montréal et Toronto fait vibrer tout le pays (dans cette fiction, certainement pas dans la réalité cette année!), meurtres, argent sale et trahison sont sur le banc de touche.

La troupe de l’Ensemble contemporain de Montréal a montré que le hockey se chante et que l’opéra s’amuse. Une pièce à la fois drôle et inquiétante qui fait se rencontrer le sport et la scène.

Pour deux performances uniques à Toronto, la troupe d’ECM+ nous avait donné rendez vous au St. Lawrence Centre for the Arts les 10 et 11 mai dernier. L’opéra bilingue présenté par Continuum Contemporary Music prouve que le sport est une thématique théâtrale.

Patiner sur scène

Robe de soirée ou maillot de hockey, il n’y a pas de code vestimentaire pour franchir les portes du centre St. Lawrence. Peut-être parce que nous sommes loin d’un opéra classique. La salle rit gaiement à l’humour cynique des chanteurs qui donnent vie aux paroles piquantes et ironiques.

L’image de l’opéra guindé n’est pas de mise. Les interprètes ont revêtus leur plus beau maillot de hockey, la cheffe d’orchestre a enfilé son blazer au couleur de l’arbitre, et la musique rappelle les chants de supporters des arénas.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
cheffe d'orchestre
La cheffe d’orchestre donne le rythme au jeu

Les arrangements musicaux recréent en toute subtilité les sons d’orgue d’un match de hockey. Agréable étrangeté que d’entendre des baritons sur un fond sonore de chant de suporters.

C’est un opéra en son et lumière qu’a concocté ECM+. Le décor simule habilement la patinoire de hockey. Les lignes de jeu sont projetées sur le tapis de scène du théâtre. La mise en scène organise une rencontre improbable entre la scène et la glace.

écran
À l’écran comme à la scène, la même situation se déroule

Score serré

Amour impossible, corruption, dilemme cornélien… Nous retrouvons les codes d’une pièce de théâtre d’un Corneille ou d’un Molière du XVIIe siècle qui se juxtaposent à la mise en scène moderne.

Un des joueurs étoiles de l’équipe de Montréal a parié gros sur la défaite de son équipe. Si son équipe gagne, c’est sa vie qu’il perd. Entre suspense et humour, le spectateur ne sait jamais si la rondelle va flirter avec les cages du gardien.

La vie du jeune homme ne tient qu’à un fil, mais le score est serré. Le public rit autant qu’il frissonne et il est difficile de départager les deux équipes.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur