«Habitants du Nord»: périple entre Dawson et Tuktoyaktuk

Sur la route Dempster à UnisTV

habitants du nord vincent poirier nadia campbell unistv
Vincent Poirier et Nadia Campbell voyagent le long de l'autoroute Dempster. Photo: UnisTV
Partagez
Tweetez
Envoyez

Publié 28/04/2023 à 12h34 par Dorian Vidal

À partir du 1er mai, UnisTV diffusera les lundis à 20h treize épisodes d’une nouvelle série réalisée par Vincent Poirier. Habitants du Nord est l’occasion de suivre l’animateur et humoriste franco-ontarien bien connu, avec son amie de longue date Nadia Campbell, sur l’autoroute Dempster du Grand Nord canadien.

De nombreuses communautés font leur vie le long de cette «route mythique». Le duo, accompagné des vidéastes Alex Normand et Marie-Josée Lalande de Alex & MJ – On The GO, enchaîne de multiples rencontres à l’occasion de ce périple.

habitants du nord vincent poirier nadia campbell unistv
Vincent Poirier, Nadia Campbell et Alex Normand. Photo: UnisTV

Un train de sénateur

Pour le commun des mortels, cette route de près de 900 kilomètres ne nécessite pas plus que quelques jours. Pour Nadia et Vincent, ce périple jusqu’à Tuktoyaktuk n’aurait pas pu être accompli d’une autre manière qu’en prenant le temps de profiter.

«On a eu la chance de vivre le Grand Nord comme peu de gens le font avec le point de vue des résidents. On a dépecé un castor, pêché au filet. Qui a la chance de faire ça?», demande l’animateur. Ce voyage est également un grand bol d’air frais, et une source de grands dépaysements, ajoute Nadia Campbell.

habitants du nord vincent poirier nadia campbell unis tv
Une aventure riche en expériences. Photo: UnisTV

Des journées de 24h

Cette aventure mène les aventuriers au niveau du Cercle Arctique, où le soleil ne se couche jamais à cette période.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Si l’objectif final est «de se jeter dans l’océan», ce sont bien les rencontres qui ont marqué le duo. Pendant ces quelques semaines de voyage, Nadia et Vincent ont ainsi pu faire la connaissance de spécialistes du pergélisol, d’employés de la voirie, mais aussi différentes communautés et des camionneurs.

Nadia Campbell a surtout été marquée par la rencontre avec Jackie Olson, d’origine Tr’ondëk hwëch’in, dont le grand-père a aidé à tracer la Dempster. «C’est l’héritage de la communauté autochtone, et on ne connaît pas assez les gens qui ont participé à sa création.»

Sensibiliser et partager

L’objectif de la série est alors de «sensibiliser le public aux réalités de ces communautés».

Cette série offre également des moments «uniques». Des instants de camping dans le parc territorial Tombstone, mais aussi avec la rencontre d’une communauté isolée de 500 personnes.

habitants du nord vincent poirier nadia campbell unistv
Vincent Poirier et Nadia Campbell dans le parc territorial Tombstone. Photo: UnisTV

La série est diffusée par Unis TV, la télé francophone pan-canadienne. À compter du lundi 1er mai à 20h, les épisodes seront également disponibles sur TV5Unis.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La diversité du Canada est à l’honneur de cette série, et c’est également le cas dans l’équipe de production. Une équipe basée au Manitoba, des Franco-Ontariens et des Acadiens sont à l’origine du projet.

Vincent Poirier et Nadia Campbell sont tous deux membres d’Improtéine, le groupe d’improvisation franco-ontarien actif partout au Canada. Vincent Poirier a derrière lui une carrière d’une vingtaine d’années comme animateur, scénariste et comédien. De son côté, Nadia Campbell alterne entre des apparitions devant et derrière la caméra.

Auteurs

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur