Glendon célèbre son passé et son avenir

Gala 50e anniversaire

Donald Ipperciel, principal de Glendon.


4 octobre 2016 à 0h30
Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre La Cité et L’Express.
Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre La Cité et L’Express.

 Thomson Birara est étudiant en journalisme à Toronto au collège d’arts appliqués La Cité.


Il y a des choses qui se fêtent en grand, comme le 50e anniversaire du Collège Glendon de l’Université York, qui a rassemblé 140 personnes au manoir samedi soir.

«Depuis le début, le Collège a toujours été actif dans la vie politique et citoyenne du pays», a mentionné Lesley Lewis, présidente du Gala et diplômée de la toute première cohorte de Glendon. «Dans les années 60 et 70 turbulentes, où d’autre, à l’extérieur du Québec, des francophiles et des francophones auraient-ils pu rencontrer Renée Levesque avant qu’il devienne premier ministre du Québec?»

L'ancienne étudiante Lesley Lewis, président du Gala.
L’ancienne étudiante Lesley Lewis, président du Gala.

Après un demi-siècle d’éducation universitaire bilingue, l’institution inaugure avec optimisme son «âge d’or». Rappelons-le, ce printemps, Glendon a été désigné partiellement sous la Loi des services en français de l’Ontario, garantissant ainsi un certain nombre de ses programmes en  français.

Gregory Sorbara, ancien ministre libéral et diplômé de Glendon, a évoqué l’importance du mandat bilingue de l’université. «Nous avons la responsabilité ici à Glendon d’assurer notre capacité de promouvoir les deux langues du Canada, et cela pour toujours.»

Alors, «bilinguisme de façade» ou non? Au gala de samedi soir, la langue dominante des conversations était le français. Les discours étaient bilingues, mais majoritairement en anglais. Les valets parlaient français, mais les serveurs anglais…

Rhonda Lenton, provost et vice-présidente de York, a souligné que «même si cela n’a pas toujours été facile», l’augmentation des programmes bilingues de Glendon démontre l’engagement l’Université à continuer de promouvoir la langue et la culture francophones au pays.

Et cette année du jubilé de Glendon coïncide avec l’ouverture de nouveaux programmes: Communications et Administration des affaires. En plus du nouveau Centre d’excellence en études françaises et bilingues (le pavillon de 20 millions $ à l’entrée du campus), le collège souhaite bâtir d’autres édifices sur le grand domaine boisé dont il est propriétaire, indique le principal Donald Ipperciel.

«Je suis arrivée à Glendon à l’âge de 17 ans en septembre 1966», a rappelée Mme Lewis. «J’avais entendu parler d’un nouveau programme où les jeunes recevaient une éducation bilingue et multidisciplinaire afin de leur préparer à une vie dans le service public. C’est cette vision d’Escott Reid (premier principal du collège) qui m’a motivé à choisir Glendon.»

«50 ans plus tard, j’encourage Glendon à continuer dans sa vision actuelle de former des citoyens du monde face aux enjeux du monde.»

Gregory Sorbara, ancien ministre libéral et diplômé de Glendon.
Gregory Sorbara, ancien ministre libéral et diplômé de Glendon.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Qui devrait se préoccuper du statut du français à l’ONU?

Six mois après l’adoption, par le Comité des droits de l’homme de l'ONU, de constatations impliquant le Canada, les 18 pages du document ne...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 13h05

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Contestation judiciaire : les premières demandes de financement sont attendues

Programme de contestation judiciaire
Près de deux ans après la fermeture du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et 12 ans après l’abolition du Programme de contestation judiciaire...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 16h00

Haro sur le gaspillage des aliments

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finirait à la poubelle. Au Canada, plus de 60% de cette nourriture serait encore consommable....
En lire plus...

15 janvier 2019 à 14h25

La santé mentale dans le domaine de l’emploi: il faut en parler

C’est bien, pour une entreprise, d’avoir une approche définie sur papier pour traiter les problèmes de santé mentale – mais sa mise en pratique...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 9h00

Un mystérieux signal cosmique, c’est bien, mais deux, c’est mieux

Des «sursauts radio rapides» venus des profondeurs du cosmos, mais qui ne durent que quelques millièmes de seconde, c’est déjà intrigant. Mais lorsqu’on en...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 7h00

La débandade des Maple Leafs se poursuit

Les Maple Leafs recevaient la visite de l'Avalanche du Colorado pour la seule fois de la saison lundi soir à l'Aréna Scotiabank. Avant la...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 22h54

1,9 million $ du fédéral pour le «Carrefour» de l’Université

Université de l'Ontario français
La ministre fédérale des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a annoncé un investissement de 1,9 million $ pour le développement du...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 20h40

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur