Front commun pour la pérennité des communautés de langues officielles

Franco-Ontariens

Lettre ouverte du sénateur René Cormier et des sénatrices Josée Forest-Niesing, Raymonde Gagné et Lucie Moncion.


23 novembre 2018 à 13h00

Ce texte est signé par

L’honorable René Cormier, Sénateur du Nouveau-Brunswick

L’honorable Josée Forest-Niesing, Sénatrice de l’Ontario

L’honorable Raymonde Gagné, Sénatrice du Manitoba

L’honorable Lucie Moncion, Sénatrice de l’Ontario


Chères concitoyennes et chers concitoyens,

Nous nous adressons à vous d’une seule voix afin de susciter un dialogue ouvert, honnête et respectueux sur la place du bilinguisme et de la dualité linguistique au Canada.

Une succession d’évènements récents dans nos provinces respectives du Nouveau-Brunswick, de l’Ontario et du Manitoba témoigne d’une tendance fort inquiétante pour l’avenir du français et de nos communautés de langues officielles.

La résurgence du questionnement de la place du bilinguisme, de la dualité linguistique et des communautés de langue officielle en situation minoritaire soulève de vifs questionnements sur la santé de notre vie démocratique.

Commissariat

Le 15 novembre dernier, nous apprenions l’élimination du poste du Commissaire aux services en français de l’Ontario et le retrait du financement au projet de l’Université de l’Ontario français dans l’énoncé économique du gouvernement de l’Ontario.

Loin de constituer une dépense inutile, le Commissariat aux services en français (CSF) de cette province joue un rôle crucial dans l’avancement de dossiers clés tels que l’accès aux services de santé en français, à la justice et à l’immigration francophone.

En plus, le CSF a cosigné des rapports percutants avec le Commissariat aux langues officielles du Canada et le Commissariat aux langues officielles du Nouveau-Brunswick et a développé une expertise dans l’offre active de services dans les deux langues officielles.

Université

Par ailleurs, l’abandon du financement du projet de l’Université de l’Ontario français marque aussi un recul important pour la francophonie canadienne et tout le pays. Ce projet investissait dans le développement économique de l’Ontario par la création d’emplois et la formation de travailleurs bilingues hautement qualifiés.

Il répondait également au besoin criant des francophones de la région de Toronto où seulement 27% des élèves poursuivent leurs études postsecondaires en français dû au nombre restreint de programmes universitaires disponibles en français (Gouvernement de l’Ontario, 2012).

En décembre 2017, c’est l’ensemble de la francophonie canadienne qui applaudissait l’adoption de la loi créant cette université.

Nouveau-Brunswick et Manitoba

Le recul des droits linguistiques trouve aussi preneur ailleurs au pays.

Par exemple, depuis la récente campagne électorale au Nouveau-Brunswick, des considérations économiques ont été mises de l’avant afin de justifier l’élimination potentielle de certaines institutions clés ayant comme mandat la mise en valeur du bilinguisme et de la dualité linguistique, dont le bureau du Commissariat aux langues officielles du Nouveau-Brunswick.

Au Manitoba, l’élimination récente du poste de sous-ministre adjoint du Ministère de l’Éducation, aussi justifiée pour des raisons économiques, fragilise l’accès des francophones à l’éducation dans leur langue.

Droits constitutionnels

Il faut se rappeler que les droits linguistiques au Canada sont des droits constitutionnels, enchâssés dans la Charte canadienne des droits et libertés et que l’égalité des deux langues officielles est inscrite dans la législation fédérale ainsi que dans plusieurs lois provinciales.

La dualité linguistique et le bilinguisme sont les fondements mêmes de notre pays et ensemble, nous avons su enraciner ces principes au cœur de notre histoire commune.

Modernisation de la Loi fédérale

Le Gouvernement du Canada s’est engagé à moderniser la Loi sur les langues officielles et il aura la responsabilité de voir à sa mise en œuvre et d’en assurer la promotion dans l’ensemble des provinces et territoires.

Nous unissons ainsi nos voix à celles de 84 % des Canadiennes et des Canadiens qui appuyaient le bilinguisme et les langues officielles dans le sondage commandé par le Commissaire aux langues officielles en 2016.

Le bilinguisme, la dualité linguistique et les communautés de langue officielle au Canada sont des richesses exceptionnelles pour notre pays.  Nous vous invitons tous et toutes à contribuer à ce dialogue et à embrasser avec force et conviction ces valeurs fondamentales qui façonnent notre avenir collectif.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

De nouveaux visages à l’ACFO-Toronto

ACFO
L'ACFO-Toronto a élu cinq nouveaux membres de son conseil d'administrtation lors de son assemblée générale du mardi 11 décembre.
En lire plus...

12 décembre 2018 à 15h00

Quiz : Douce France célèbre les 120 ans du chocolatier Voisin

Douce France
CONCOURS : Douce France vous offre la possibilité de remporter deux lots d'assortiments de chocolats produits par le chocolatier Voisin, d'une valeur de 20$...
En lire plus...

12 décembre 2018 à 13h00

Une escapade de deux jours à Chicago, ça vous tente?

À seulement 1h30 de vol de Toronto, Chicago est la destination idéale pour s'offrir une petite escapade de quelques jours. Petit tour d'horizon. 
En lire plus...

12 décembre 2018 à 11h00

Défauts latents et patents: acheteurs et vendeurs, faites attention!

Vices cachés
Les vendeurs doivent révéler les vices cachés (latents) mais ne sont pas tenus de divulguer les défauts évidents (patents) à des acheteurs potentiels.
En lire plus...

12 décembre 2018 à 9h00

Les Chinois veulent faire pousser des plantes sur la Lune

Si tout va bien, en 2019, des plantes pousseront sur la Lune: dans un environnement scellé, mais soumis à la faible gravité de notre...
En lire plus...

12 décembre 2018 à 7h00

Nouvelle-Alliance amasse 9 200 $ contre le cancer

cancer
La communauté de l’école secondaire catholique Nouvelle-Alliance, à Barrie, a pris part à l’initiative The Inside Ride contre le cancer chez les jeunes.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 19h00

Une tempête de mercis sur le territoire de Viamonde

Pour lancer l’hiver, le Conseil scolaire Viamonde a déclenché ce mardi 11 décembre «une tempête de mercis» dans ses 53 écoles sur son territoire...
En lire plus...

11 décembre 2018 à 17h00

Gilets jaunes: une culture de dévalorisation du travail

La montée du mouvement des «gilets jaunes», c’est l’aboutissement d’un demi-siècle de complaisance envers une culture de dévalorisation du travail.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 15h00

Le Prix Rosa Parks à l’AFO

L’AFO a reçu le 10 décembre à Québec le Prix du 105e anniversaire de Rosa Parks.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 13h00

Le nouveau service Accès Tout Antidote

Avec la parution d’Antidote 10, Druide a introduit le service Accès Tout Antidote, ou service ATA, qui permet de maximiser l'utilisation du célèbre correcteur...
En lire plus...

11 décembre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur