Exoplanètes : on cherche maintenant de l’atmosphère

La mission des successeurs du télescope spatial Kepler

espace

Le télescope spatial Kepler. (Image: NASA)


8 novembre 2018 à 7h00

L’annonce cette semaine de la mise à la retraite du télescope spatial Kepler a marqué la fin d’une époque — une explosion de découvertes de planètes tournant autour d’étoiles autres que notre Soleil — mais surtout le début d’une autre: les successeurs de Kepler détermineront si oui ou non il y a de l’atmosphère autour de certaines de ces planètes, et peut-être même de la vie.

Des  milliers de planètes

En moins de 10 ans, Kepler aura contribué à la découverte de près de 2700 planètes «confirmées» et plus de 2400 «en attente de confirmation» — deux chiffres qui sont voués à changer à mesure que les chercheurs achèveront d’éplucher les montagnes de données.

À titre de comparaison, au moment de son lancement, en mars 2009, le total de planètes extrasolaires, ou exoplanètes, tournait officiellement autour de 500. Et la découverte des toutes premières ne remonte qu’à 1995. Le 30 octobre, la NASA annonçait officiellement qu’elle mettait fin à la mission Kepler, après épuisement de son carburant.

Trois successeurs de Kepler

Mais la nouvelle était prévisible, et il y a des années que les successeurs sont connus :

– le Transiting Exoplanet Survey Satellite (TESS); lancé en avril 2018, il est le véritable successeur de Kepler, conçu pour observer 200 000 étoiles, dont un grand nombre de naines rouges, autour desquelles ont été détectées un nombre inattendu de ces planètes «similaires à la Terre»;

– Speculoos, un réseau de quatre télescopes terrestres basés au Chili; en service depuis décembre 2017, leur mission est de détecter des «transits», c’est-à-dire ce moment où la planète passe directement devant son étoile, occultant légèrement sa luminosité; un transit offre du coup une meilleure chance de détecter une atmosphère, s’il y en a une;

– et le télescope spatial James-Webb; prévu depuis longtemps comme successeur du télescope Hubble, son lancement est pour l’instant annoncé pour 2021; bien que ce ne soit pas sa mission première, des calculs récents assurent qu’il pourrait être capable de détecter une atmosphère autour des petites planètes tournant autour de certaines naines rouges.

Pas de photo

Il faut rappeler que de «découvrir» une exoplanète a signifié jusqu’ici, dans la grande majorité des cas, qu’on a détecté indirectement sa présence: c’est-à-dire l’influence gravitationnelle qu’elle exerce sur son étoile, ce qui permet de déduire sa masse et la distance à laquelle elle tourne autour de cette étoile.

On est encore très loin, dans la quasi-totalité des cas, de pouvoir présenter une photo.

Zone habitable

La majorité des 500 premières, de 1995 jusqu’aux années 2010, ont donc été des planètes géantes. Avec Kepler, se sont glissées une trentaine de planètes «de taille similaire à la Terre». Dont quelques-unes situées à la bonne distance de leur étoile pour recevoir l’étiquette magique «située dans la zone habitable».

Mais pour aller plus loin, il faudra détecter si elles ont une atmosphère, et si oui, de quoi celle-ci est constituée. Et idéalement, si elle contient de la vapeur d’eau.

Petites étoiles

Speculoos et James-Webb en seraient théoriquement capables, parce que l’intrusion des naines rouges dans l’équation, qui n’était pas prévue il y a 20 ans, leur facilite un peu la tâche: plus l’étoile est petite, moins la planète met du temps à accomplir une orbite, ce qui multiplie les opportunités pour l’observer.

Avec toutefois un bémol, ont prévenu ces deux dernières années certains astronomes: pour être dans la «zone habitable» autour d’une naine rouge, la planète doit avoir une orbite très rapprochée, ce qui l’expose à un cocktail de radiations qui pourrait bien être mortel.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le «Réveil algérien» est suivi de près à Toronto

Dundas Square 16/03/2019
Après des manifestations à Ottawa et Montréal, une partie de la communauté algérienne de Toronto s'est rassemblée au Dundas Square, samedi dernier, pour exprimer...
En lire plus...

18 mars 2019 à 16h30

Le programme relais du Collège Boréal: un tremplin d’intégration

programme Relais Leadership et Management
C’est un moment émouvant qui s’est déroulé au 3e étage du 1er Yonge Street, dans l’auditorium du Collège Boréal, le 14 mars. Cette année,...
En lire plus...

18 mars 2019 à 14h42

Extrémisme: des solutions à connecter au 21e siècle

fusillade, tuerie, massacre
La vitesse à laquelle la propagation de la vidéo du tueur de Christchurch s’est faite illustre le dérapage social que sont devenus les réseaux...
En lire plus...

Une semaine d’activités pour souligner la francophonie

La Semaine de la francophonie de Toronto sera lancée le mercredi 20 mars, Journée internationale de la francophonie. S’en suivra, jusqu’au 30 mars, une...
En lire plus...

18 mars 2019 à 9h00

Des règles internationales sur l’édition du génome humain?

OMS, ONU, Nations-Unies
Les modifications génétiques de l’embryon sont peut-être à nos portes, mais comment les encadrer? C’est pour apporter un éclairage que l’Organisation mondiale de la...
En lire plus...

18 mars 2019 à 7h00

Aucune société n’est immunisée contre le virus de la haine

fusillade, tuerie, massacre
50 morts, 40 blessés: l'attaque raciste contre la mosquée de Christchurch nous rappelle qu’aucune société n’est à l’abri de ce genre de délire, et...
En lire plus...

17 mars 2019 à 17h55

Avec Françoise Sullivan, le McMichael fait un saut dans l’avenir

Entrevue avec Françoise Sullivan sur la rétrospective de son oeuvre de 70 ans au musée McMichael, à Kleinburg, jusqu'au 12 mai.
En lire plus...

17 mars 2019 à 13h00

Ségovie : une histoire endiablée

Ségovie est une ville du centre de l'Espagne, située à seulement 90 kilomètres au nord-ouest de la capitale Madrid. Son aqueduc a été construit...
En lire plus...

17 mars 2019 à 11h00

Rolling Stones et Hell’s Angels dans un polar français

Éditions de La Martinière
Le 6 décembre 1969, les Rolling Stones tiennent un concert sur le circuit de stock-car d’Altamont, en Californie. Les Hell’s Angels ont pour tâche...
En lire plus...

17 mars 2019 à 9h00

Quiz : Fêtes nationales

quiz
Quiz : Ne ratez pas les fêtes nationales les plus importantes.
En lire plus...

17 mars 2019 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur