Esprit Orchestra fête ses 30 ans avec une composition de Paul Frehner

Partagez
Tweetez
Envoyez

Produire une œuvre qui reflète au mieux le concept d’Esprit Orchestra, tel était le défi du compositeur Paul Frehner. Pour fêter les 30 ans de l’orchestre, Alex Pauk son fondateur, a demandé au compositeur montréalais de créer une œuvre spécialement pour l’occasion: Phantom Suns.

L’œuvre est destinée à être joué lors d’un concert le 31 janvier au Koerner Hall. Une commande complexe, mais flatteuse puisque la soirée sera riche en célébration et en commémoration.

Le mot Esprit

Le concert honorera, en plus des 30 ans de l’orchestre, les 10 ans de la mort du célèbre compositeur Claude Vivier avec l’œuvre Orion, ainsi que le centenaire du célèbre Sacre de Printemps de Stravinsky dont l’originalité avait fait scandale en 1913.

Plusieurs composantes ont guidé Paul Frehner dans son travail. Dans un premier temps, il a voulu livrer une création qui reflétait le mot «Esprit» nous a t’il expliqué lors d’une entrevue.

«Il y a pour moi un mélange de vivacité, d’extraordinaire, mais aussi quelque chose de mystique avec le mot Esprit».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le processus a été long avant d’arriver au résultat final, celui d’une œuvre qui devait correspondre au concept d’Esprit Orchestra. Le titre même de son œuvre Phantom Suns reflète cette symbolique.

Il fait référence au phénomène scientifique parhélie: une illusion d’optique faisant apparaître un halo de lumière de chaque côté du soleil, laissant l’impression de voir trois soleils.

La difficulté de l’exercice a aussi été de livrer une composition en accord avec les deux autres œuvres qui seront jouées le soir du concert.

«Stravinsky et Vivier sont deux grands compositeurs et ont encore beaucoup d’influence aujourd’hui…

Clins d’oeil

Si l’œuvre de Stravinsky reflète la Terre et celle de Vivier plutôt la mort, on peut placer Phantom Suns à l’entre-deux.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour autant, Paul Frehner a voulu donner une création fidèle à son style: «Ma façon de travailler est particulière et personnelle, mais j’ai essayé de livrer quelques clins d’œil aux autres compositeurs avec Phantom Suns

Après 30 ans d’existence, Esprit Orchestra est le seul orchestre canadien à se consacrer uniquement à la musique classique contemporaine.

Les 75 musiciens souhaitent poursuivre leur mission de promouvoir les compositeurs canadiens de musique classique de notre époque.

Rendez-vous donc le 31 janvier pour découvrir ces trois œuvres et célébrer les 30 ans d’Esprit Orchestra.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur