Enfants et adolescents: alertes au streptocoque A en Europe

Les symptômes de la scarlatine

streptocoque A, virus, scarlatine
Le streptocoque A. Photo: iStock
Partagez
Tweetez
Envoyez

Une vingtaine d’enfants et d’adolescents sont morts ces derniers mois au Royaume-Uni des suites d’une infection souvent associée à la scarlatine.

La scarlatine est une des conséquences d’une infection au streptocoque A, une bactérie pour laquelle on recense, depuis septembre, plus de 7700 cas, surtout en Angleterre et dans le Pays-de-Galles.

L’infection n’est pas, dans la majorité des cas, une maladie grave. Elle provoque des éruptions cutanées et un mal de gorge, caractéristiques les plus connues de la scarlatine. Les cas les plus graves se traitent par des antibiotiques.

Mais dans un petit nombre de cas, les complications peuvent conduire à un décès.

tintin
Séraphin Lampion craint d’attraper la scarlatine au château de Moulinsart, dans L’Affaire Tournesol, une aventure de Tintin.

Risque de méningite

Il n’est pas clair si le nombre élevé de décès cette fois au Royaume-Uni est dû au nombre inhabituellement élevé d’infections — plus du triple que lors de l’hiver 2017-2018 — ou à une efficacité moindre des antibiotiques contre la bactérie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Mais les autorités de la santé se penchent plus particulièrement vers le petit nombre d’infections potentiellement mortelles (près de 200 chez des moins de 18 ans), appelées infections au streptocoque du groupe A invasif (SGA).

La maladie se retrouve dans cette catégorie lorsque le SGA est observé dans des endroits du corps normalement stériles, comme le sang, le liquide entourant le cerveau, ou le liquide entourant les poumons.

Elle est également considérée comme invasive si elle est à l’origine d’infections graves, comme la méningite.

streptocoque A, virus, scarlatine
Des éruptions cutanées et des rougeurs associées à la scarlatine (scarlet fever en anglais). Photo: NHS

En pleine saison de la grippe

Sur les 7700 cas, 1700 sont survenus ces dernières semaines, et les hôpitaux locaux estimaient ces derniers jours que le sommet n’était pas encore atteint.

On rapporte ici et là des pénuries d’antibiotiques dans certaines pharmacies britanniques. Et la montée de ces infections arrive au pire moment pour les hôpitaux. Ils font traditionnellement face, à ce moment de l’année, à un afflux de jeunes patients à cause de la grippe — et en ce début d’hiver, à cause du virus respiratoire syncytial.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
streptocoque A, virus, scarlatine
Des éruptions cutanées et des rougeurs associées à la scarlatine. Photo: NHS

Dans cinq pays européens

Il est possible que ce ne soit pas limité aux îles britanniques.

L’Organisation mondiale de la santé notait qu’en date du 8 décembre, au moins cinq pays européens, dont la France, avaient rapporté en 2022 une augmentation des cas d’infections au streptocoque du groupe A invasif, et tout particulièrement «pendant la deuxième moitié de l’année».

Santé publique France dit observer ces cas surtout chez les moins de 10 ans, et deux décès en date du 6 décembre. L’augmentation des cas de scarlatine semble avoir commencé en septembre, comme en Grande-Bretagne.

Comme la covid, c’est une bactérie qui se propage par les gouttelettes et les contacts rapprochés. Les gestes connus sont donc recommandés, du lavage des mains au port du masque pour les personnes à risque.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur