Encore un bon cru à la Distillerie

Partagez
Tweetez
Envoyez

La galerie d’art Thompson Landry gâte son public en ce printemps 2008. Une exposition conjointe de deux artistes québécois se tient en ce moment, et c’est à ne pas rater! André Monet et François Samson font partie des talent émergents que la galerie veut mettre de l’avant. Et leurs oeuvres très différentes se complètent avec harmonie dans le décor chaleureux de cette galerie pas comme les autres.

L’exposition s’intitule Éclats d’âme, une expression que le galeriste Sylvain Landry trouve fort appropriée: «Dans l’oeuvre d’André Monet, les personnages mis de l’avant sont des individus hors du commun, qui irradient et ont impressionné l’artiste.»

Les deux artistes n’ont pas toujours couru les galeries d’art. François Samson travaillait dans la construction avant d’avoir un coup de coeur pour un tableau et réaliser que désormais il vouerait sa vie à l’art.

André Monet quant à lui était directeur artistique dans le domaine publicitaire, jusqu’à ce qu’il réalise qu’il avait besoin de se tourner vers l’art pour s’épanouir davantage.

Avant de peindre, François Samson s’approprie la toile: il la manipule, la tire, créant ainsi des effets de relief. Plusieurs thèmes récurrents attirent l’attention du public: la balançoire, le ballon, la maison, sur lesquels l’artiste met l’accent «pour plonger le spectateur dans son enfance».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Lorsqu’il a commencé à peindre, François Samson travaillait sur de petits cadres. «Peu à peu, j’ai eu besoin de travailler au plus proche de la naissance de l’oeuvre, en jouant avec la toile.» Au fil des ans, l’artiste a peu à peu trouvé sa propre voie, de plus en plus abstraite.

Aujourd’hui, il expose au Canada, en Angleterre, à Paris… Mais il reste fidèle aux galeries de Montréal et de Québec: «Ce sont elles qui m’ont mis au monde comme artiste, il ne faut pas les renier!» Ce qui ne l’empêche pas d’exposer ailleurs, au grand bonheur du public torontois!

Aux côtés de François Samson, un autre artiste expose ses toiles dans la galerie: André Monet. L’approche est totalement différente et les deux styles d’oeuvre se marient avec bonheur.

André Monet fait du portrait. Mais pas n’importe quel genre de portrait. Il mélange collage de vieux journaux, vernissage et peinture, pour obtenir un résultat impressionnant. Les traits des personnages choisis sont recréés avec une telle précision que de loin, on croirait voir une photograhie.

Les personnages peints ne sont pas choisis au hasard: «J’ai voulu peindre des gens qui me fascinent, dont la vie, le caractère, la personnalité ont été hors du commun. J’ai ensuite choisi de reproduire un cliché de cette personne dont se dégage quelque chose de particulier.» Le visiteur tombe ainsi nez à nez avec Picasso, Brigitte Bardot, Yves St-Laurent, Audrey Hepburn…

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«J’ai choisi de travailler sur des personnes connues, afin de briser la glace auprès du public, mais dans le futur, je me tournerai peut-être vers des personnes tout aussi charismatiques, mais moins connues.»

La plus grosse difficulté de ce travail artistique? «Il est difficile de se dire “c’est fini”! J’ai toujours envie d’apporter des modifications. Mais avec le temps et le recul, je finis par savoir quand le tableau est fini.»

Les oeuvres de François Samson et André Monet sont exposées à la galerie Thompson Landry de la Distillerie jusqu’au 4 mai.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur