Éducation catholique: échanges avec la France

Partenariat entre six conseils scolaires franco-ontariens et deux maisons diocésaines françaises

AFOCSC
Réjean Sirois, du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est, André Blais, du Conseil scolaire catholique MonAvenir, Nicolas Carlier, directeur diocésain de Clermont-Ferrand et de Moulins, Benoit Mercier, encore directeur général de l’Association franco-ontarienne des conseils scolaires catholiques avant de faire le saut en politique provinciale, Didier Ferry, directeur diocésain de Puy et de St Flour, et Lyse-Anne Papineau, du Conseil scolaire catholique du Nouvel-Ontario (à Sudbury, où cette photo a été prise le 12 avril).
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir s’est joint à cinq autres conseils scolaires catholiques de langue française de l’Ontario pour signer une entente de partenariat avec deux maisons diocésaines de l’enseignement catholique du centre-sud de la France.

L’objectif, a-t-on expliqué la semaine dernière, est de développer un ensemble d’activités éducatives et de faciliter les échanges et le partage de ressources pédagogiques, d’expériences, de connaissances et de stratégies d’enseignement et d’apprentissage.

«Cette nouvelle entente permettra d’offrir de belles opportunités de développement aux membres du personnel de notre Conseil et un partage de connaissances qui ne peut qu’être profitable pour l’amélioration des pratiques au sein de nos écoles», a dit le directeur de l’éducation, André Blais.

Le partenariat permettra au personnel pédagogique de participer aux programmes de mobilité internationale existants ou de développer des échanges poste pour poste. Ils pourront également participer à des activités de formation et partager leurs réflexions sur des thèmes en lien avec la pédagogie, les résultats scolaires et les pratiques innovantes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

De plus, cela encouragera le séjour d’élèves dans les écoles catholiques de langue française de l’Ontario et des instituts français.

«Nos écoles catholiques de langue française sont réputées pour l’excellence, l’inclusion et l’innovation. Cette nouvelle entente permettra aux élèves de s’ouvrir sur le monde et de développer des compétences globales qui les aideront à atteindre leurs plus hautes aspirations», a déclaré la présidente Melinda Chartrand.

Il y a des maisons diocésaines dans toutes les régions en France, chapeautant chacune plusieurs dizaines d’écoles catholiques. Les nouvelles partenaires des six conseils scolaires franco-ontariens sont celles de Clermont-Ferrand et Moulins, et de Puy et Saint-Flour, à l’ouest de Lyon, qui accueillent ensemble 41 500 élèves.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir, qui couvre Toronto, la Baie Georgienne et le Centre-Sud de la province jusqu’à Niagara Falls, accueille cette année plus de 17 000 élèves, au sein de 59 écoles.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur