Édouard Landry, cravate le jour, guitare le soir

À The Dock dimanche soir

Édouard Landry à The Dock, dans le quartier Leslieville, au 932 rue Queen Est.


16 novembre 2017 à 9h00

Le Franco-Ontarien Édouard Landry est actuellement en pleine promotion de son 3e album en 3 ans (!), L’Escalade, un opus de 11 titres dans lesquels il évoque l’escalade d’une vie, de la construction d’une famille à l’envol du petit dernier, en passant par le quotidien d’un couple, mais aussi par la carrière professionnelle.

Il faut dire que le musicien maîtrise l’art de la carrière professionnelle, ou plutôt des carrières, car il en cumule deux.

Urbaniste musicien, ou musicien urbaniste?

«C’est cravate le jour et guitare le soir», plaisante Édouard Landry, que L’Express à rencontré au café The Dock on Queen, au 932 rue Queen Est dans le quartier Leslieville, où il se produira ce dimanche 19 novembre de 19h à 21h.

À la fois urbaniste et artiste en tournée promotionnelle, Édouard Landry a un agenda bien chargé. Mais ses deux passions se complètent, puisque son amour de l’urbanisme, de l’histoire et du «romantisme» des villes est l’une de ses plus grandes sources d’inspiration musicale.

En 2015, après plusieurs enregistrements «pour moi-même» et un EP paru en 2003, il sort son premier album solo Pomme plastique, inspiré d’un voyage à New York. Un an plus tard, il sort Pomme plastique II, un album toujours en français, écrit cette fois après un voyage à Chicago.

«Le voyage est en quelque sorte ma muse», confie le chanteur.

Dans L’Escalade, dévoilé ce mois-ci, il est moins question de voyage physique, bien que le thème du déracinement soit présent, notamment avec la folk Loin de Montréal (à écouter ici), qu’il chante en duo avec Amélie Lefebvre.

Edouard Landry pour L'Escalade
Edouard Landry pour L’Escalade

Led Zeppelin et Bob Dylan

«L’idée de l’album L’Escalade est née suite à deux éléments déclencheurs: le départ de mon fils pour l’université, et un spectacle de l’humoriste québécois Mario Jean dans lequel il relate son départ pour l’Afrique, où il a pratiqué l’escalade.»

Édouard Landry se produira dans plusieurs villes comme Sudbury, sa ville natale, ce vendredi, Ottawa ce samedi, et Toronto dimanche.

Ses compositions sont de styles variés: folk, country, classique-rock, reggae, et même pop. Édouard Landry est un hétéroclite, mais tient ses registres des plus grands: Led Zeppelin, Bob Dylan, Willie Nelson…

«En ce moment, j’écoute du Bob Dylan tout le temps! Vraiment, je n’écoute que ça… C’est vrai que ça doit m’inspirer, ça me donne envie de faire quelque chose très guitare-harmonica, très country…»

Une histoire de famille

Country, L’Escalade l’est plus que ses aînés les Pomme plastique I et II, mais ces deux-là vont bientôt avoir un petit frère: un Pomme plastique III, déjà prévu pour 2018.

Après New York et Chicago, c’est à Los Angeles que nous emmènera ce prochain album, où Édouard Landry s’est déjà rendu puiser son inspiration.

Plus qu’une carrière, la musique est aussi une histoire de famille chez les Landry, puisque sa femme, photographe, réalise les visuels de ses albums et compositions, et que ses deux fils sont tous deux musiciens. Son aîné joue a d’ailleurs participé à l’enregistrement des trois albums du (jeune) papa.

L'Escalade
L’Escalade
Pomme plastique II
Pomme plastique II
Pomme plastique
Pomme plastique
Le premier EP
Le premier EP

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Montée de l’anti-bilinguisme au Nouveau-Brunswick

élections 24 septembre 2018
Les francophones n'ont rien à gagner et tout à perdre des élections de lundi prochain
En lire plus...

18 septembre 2018 à 15h59

Le Centre francophone veut ralentir le roulement du personnel

555 Richmond Ouest, 3e étage
Assemblée générale optimiste après une année de démissions et de restructuration.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 13h33

Un match complètement fou entre Toronto FC et Los Angeles Galaxy

Toronto FC - Los Angeles Galaxy
Le Toronto FC accueillait Los Angeles Galaxy ce samedi soir dans son antre du BMO Field pour une rencontre décisive dans la course aux...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 12h00

Hommage à la «robe Dôme» d’Iris van Herpen au ROM

Stylianos Pangalos
Le musée a accueilli le réalisateur Stylianos Pangalos et l'architecte Philip Beesley pour une ciné-conférence sur le thème de l'art, de la mode et...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 11h00

Pénurie d’enseignants : les professionnels de l’immersion prennent les devants

immersion
Campagne de valorisation de la profession et portail de recrutement
En lire plus...

18 septembre 2018 à 9h00

Le marathon, c’est dans nos gènes

coureurs
Des changements anatomiques ont sans doute permis à nos ancêtres de devenir de bons coureurs d’endurance: un avantage évolutif.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 7h00

Balade à Toronto : Gémeaux pour la meilleure composante numérique

Balade à Toronto
Au récent gala des prix de la télévision francophones du pays, 6 émissions sur 150 provenaient de l'extérieur du Québec...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 16h55

Le Toronto Wolfpack sort victorieux d’une rencontre historique

Toronto Wolfpack - Toulouse Olympique
Le Toronto Wolfpack a battu 13-12 le Toulouse Olympique lors d'une rencontre de rugby à treize historique ce samedi au stade Lamport.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 15h00

La démocratie pour de vrai… ou presque!

PFJA
Deuxième édition du Parlement francophone des jeunes des Amériques
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h10

Une nouvelle saison pour Oasis sous les meilleurs auspices

AGA Oasis membres
Bilan annuel plutôt favorable et encourageant à l'assemblée générale d'Oasis Centre des femmes.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur