L’école fondée par des Ontariennes au Rwanda ouvre trois nouvelles classes

Le chemin de la lumière
Plus de 120 élèves du village de Kavumu assistent désormais aux classes de 1ère, 2e et 3e année. Crédit : Le chemin de la lumière
Partagez
Tweetez
Envoyez

Cela fait presque 10 ans déjà que trois Ontariennes ont décidé de lancer leur projet fou: une école dans le village de Kavumu, au Rwanda. Marie Ntaganda, Noreen Barbe et Adolphine Mukamanzi, trois amies de Toronto et de Sudbury, avaient créé en 2013 l’organisme à but non lucratif Le chemin de la lumière / Inzira y’Urumuri en rwandais (IU/CL)

Le projet bénéficie du soutien de partenaires au Rwanda: le ministère de l’Éducation et le district de Ruhango dans la province du Sud, dont la collaboration a été essentielle. Le chemin de la lumière est désormais enregistré au Rwanda en tant qu’organisation non gouvernementale, depuis août 2020.

Depuis sa création, l’organisme de charité œuvre à la réduction de la pauvreté, à l’avancement de l’éducation et à la promotion de la santé auprès des communautés moins fortunées, au Canada et dans le monde. En 2016, l’école maternelle Saint-Abel avait ainsi vu le jour à Kavumu, inaugurée un an plus tard.

Classes de 1re, 2e et 3e année

La deuxième étape du projet s’est concrétisée avec succès le 21 octobre dernier. En effet, les classes de 1re, 2e et 3e année ont pu ouvrir leur porte aux élèves du village. Les travaux de construction ont eu lieu entre février et août 2021.

«Nous sommes si fiers et heureux de la concrétisation de cette deuxième étape suite à la construction de l’école maternelle dans le village de Kavumu en 2016», s’exclame Marie Ntaganda, présidente et co-fondatrice de l’association.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
chemin de la lumière
Les classes de 1re, 2e et 3e année ont pu ouvrir leurs portes le 21 octobre 2021.

C’est un pas de plus vers l’amélioration de la qualité de vie des enfants du village, qui peuvent désormais acquérir davantage d’habiletés, connaissances et compétences. L’association veut permettre aux moins fortunés de devenir agents de changement pour l’épanouissement de leur communauté et leur pays.

« Nous partageons la joie des citoyens du village de Kavumu, de voir leur rêve d’avoir une école dans leur village se réaliser », ajoute Adolphine Mukamanzi. 

Un large soutien de la communauté

En janvier 2021, l’association avait lancé une collecte de fonds « Une brique à la fois ». Celle-ci avait été soutenue par plusieurs commanditaires : le Collège Boréal, le Conseil scolaire catholique Nouvelon, le Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario et la FEÉSO, unité 57.

Ajoutés aux dons reçus les années précédentes, IU/CL avait suffisamment de moyens pour concrétiser la construction de trois nouvelles classes. Par chance, l’inauguration a coïncidé avec le début de l’année scolaire au Rwanda et plus de 120 élèves fréquentent déjà ces classes.

ecole Saint Abel Kavumu Rwanda
Grâce à sa campagne de levée de fonds « Une brique à la fois » en 2021, l’ONG a récolté suffisamment de fonds pour construire les trois classes.

Le chemin de la lumière a également pu profiter du soutien de nombreux donateurs lors du défi #JAcheteUnebrique. Cela a notamment permis d’acheter plusieurs pupitres pour meubler ces nouvelles salles de classe.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Prochaine étape: une cuisine et trois classes supplémentaires

Mais l’objectif final n’est pas encore atteint, et l’association redouble d’efforts pour atteindre la prochaine étape qu’elle s’est fixée. Très prochainement, elle souhaite construire une cuisine pour permettre aux enfants de se nourrir à l’école. Également, IU/CL a déjà entamé des démarches pour la construction de classes de la 4e à la 6e année.

Il est essentiel que cela se fasse rapidement, pour permettre aux élèves actuellement en 3e année de poursuivre directement leur éducation en 4e année, à la rentrée prochaine. L’association lance donc un nouvel appel aux dons ainsi qu’au soutien de leurs activités.

« Nous espérons compléter cette étape avant la fin 2023 », confie Adolphine Mukamanzi. 

L’organisme souhaite rapidement construire des classes de 4e, 5e et 6e année pour les élèves de l’école Saint Abel.

Nouvelle collecte de fonds en 2022

L’organisme prépare donc plusieurs activités pour récolter des fonds, et annonce reprendre la campagne « Une brique à la fois » début 2022.

Pour faire un don, il suffit de se rendre sur le site internet https://chemindelalumiere.ca/. L’organisme est enregistré selon la Loi de l’impôt sur le revenu de l’Agence du revenu Canada (ARC) depuis juin 2019, il peut ainsi remettre des reçus à des fins d’imposition directement aux donateurs.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

À long terme, Le chemin de la lumière souhaite que les élèves de Kavumu puissent assister aux classes de la 1re jusqu’à la 9e année, dans cette nouvelle école.

Les jeunes Canadiens solidaires

Le chemin de la lumière a également un impact notable sur les jeunes au Canada. Beaucoup sont bénévoles et contribuent aux activités solidaires en organisant des collectes de fonds ou encore le « souper spaghetti » dans plusieurs écoles. Deux jeunes sont d’ailleurs membres du Conseil d’administration de l’ONG.

Une activité de collecte de fonds pour Le chemin de la lumière dans une école ontarienne.

« Nous essayons aussi de mettre en contact les élèves d’ici avec les élèves de Kavumu pour échanger sur différents sujets: le climat, le mode de vie, etc. », souligne Adolphine Mukamanzi.

« Par exemple les élèves de l’école secondaire Macdonald-Cartier, à Sudbury, ont écrit des contes qu’ils ont ensuite envoyés à l’école Saint Abel à Kavumu. Les élèves de Kavumu ont répondu pour leur dire qu’ils avaient apprécié discuter de ces contes en salle de classe. »

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur