Du «speed mentoring» en français pour les nouveaux arrivants

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’organisme provincial Acces Employment organise, en mai à Toronto et Mississauga, et en juin à Ottawa, des évènements de «speed mentoring» en français connectant les chercheurs d’emploi avec des mentors et des employeurs.

De telles activités sont développées depuis huit ans en anglais, indique à L’Express la coordonnatrice Chloé Roussel, mais c’est la deuxième année pour la série francophone (en réalité bilingue) qui visitera 10 villes, notamment en partenariat avec le Collège Boréal qui prête ses locaux.

L’événement «signature» du 18 mai à Toronto, de plus grande envergure, se déroulera toutefois dans un hôtel.

Ce «speed mentoring» – une marque déposée par Access Employment! – permet des échanges en tête-à-tête de 10 minutes chacun entre les chercheurs d’emploi et divers experts et employeurs. Ces derniers ne sont pas tous bilingues, précise Mme Roussel, mais ils recherchent tous du personnel bilingue.

«Quand la cloche sonne, le ou la mentoré(e) se déplace vers le prochain mentor. Chaque interaction permet aux mentors de partager des conseils sur les curriculum vitae, les entrevues et autres stratégies de recherche d’emploi.»

Le programme est destiné aux immigrants récents, mais on ne refoulera pas les chercheurs d’emplois qui seraient des Canadiens établis depuis plus longtemps.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Les nouveaux arrivants font souvent face à des barrières quand ils doivent se créer un réseau professionnel en Ontario», souligne Mme Roussel. «Ces évènements bilingues sont une excellente occasion de rencontrer des professionnels de leur secteur.»

Pour les mentors, c’est une occasion de faire du bénévolat au sein de la communauté francophone ainsi que de recruter des candidats bilingues qualifiés.

«Le speed mentoring a été une réponse à mon intégration professionnelle dans cet environnement qui m’était étranger», témoigne Seydou Dao, un mentoré dans le secteur de la finance à Toronto.

«Moins de deux mois après, j’ai été embauché par une des plus importantes banques du Canada», raconte un autre, Taoufik Nour.

Acces Employment est une agence à but non lucratif qui offre des services à quelque 16 000 chercheurs d’emploi dans ses cinq sites du grand Toronto. L’organisme reçoit des fonds de tous les niveaux du gouvernement, de commanditaires privés, ainsi que de Centraide.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur