Du néo-impressionnisme à la galerie Thompson Landry

Quatorze nouveaux tableaux en vente

Réal Calder
Réal Calder, Île déserte no.5, huile sur toile.
Partagez
Tweetez
Envoyez

La galerie Thompson Landry, spécialisée en art contemporain québécois, accueille quatorze nouvelles toiles dans ses superbes locaux du quartier de la Distillerie.

Les deux peintres exposés, France Jodoin et Réal Calder, partagent une même approche impressionniste dans leur façon de représenter les paysages.

France Jodoin
France Jodoin, We follow thee until thou notice us no more, huile sur lin.

Romantisme

Originaire de Sainte-Madeleine au Québec, France Jodoin est surtout connue pour ses scènes maritimes, de style semi-abstrait.

Ses nouvelles œuvres, ici exposées, dépeignent des sujets plus variés, et de toutes les tailles. Un indéniable romantisme se dégage de ces scènes dans les rues, les ports, ou lorsqu’elle peint des fleurs.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
France Jodoin
France Jodoin, There’s no gramaphones, no motor cars, huile sur lin.

Ses compositions sont à la fois douces et mystérieuses, dans le sens où elles contiennent des figures qui vivent aux périphéries de notre imagination, en dehors du temps.

Océan Atlantique

De son côté, Réal Calder, né dans une petite ville minière de l’Abitibi, peint essentiellement des paysages. Les sept tableaux présentés dans la galerie sont inspirés de l’océan Atlantique Nord et d’îles désertes.

Réal Calder
Réal Calder, Le pont noir, huile sur toile.

Les touches de pinceau rapides et spontanées qu’il dispose pour représenter la mer donnent un style impressionniste.

Les œuvres de Réal Calder tiennent à la fois du réalisme et de l’abstraction. L’artiste arrive à capter l’écrasant pouvoir de la nature, et sa beauté.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur