Du chocolat? Mais oui!

Partagez
Tweetez
Envoyez

On sait que le chocolat est bon pour les cœurs, les cœurs qui aiment… à offrir et à partager cette délicieuse friandise, sous les formes les plus diversifiées: pralines, cœurs, tablettes, truffes et autres.

Mais on sait aussi maintenant que le chocolat est bon pour les cœurs physiologiques. C’est ce qui ressort d’un article paru en janvier 2006 dans la revue Heart, et qui fait état d’une étude de chercheurs de l’hôpital universitaire de Zurich, en Suisse, avec le Dr Roberto Corti, cardiologue, et de la Tuffs Universtity de Boston, avec notamment le directeur du Laboratoire de recherche sur les anti-oxydants, Jeffrey Blumberg.

L’étude portait sur des fumeurs de sexe masculin que le Dr Corti a soumis à l’expérience suivante. Pendant 24 heures, ils ont dû se priver d’absorber toute forme d’antioxydants, tels que les oignons, pommes, thé vert, vin, choux ou produits à base de cacao. Le groupe a ensuite été divisé en deux. Un groupe a ingéré 40 grammes de chocolat noir et l’autre la même quantité de chocolat blanc.

Des échographies Doppler, sensibles au mouvement du sang, ont montré que le chocolat noir entraînait une amélioration de la circulation dans les artères, en réduisant notamment leur durcissement, deux heures après son ingestion, et que cet effet positif se maintenait pendant huit heures.

Le taux d’antioxydants présents dans le sang a également augmenté. Le chocolat noir aurait également réduit de moitié l’activité des plaquettes sanguines, ce qui diminue les risques de caillots sanguins. Quant au chocolat blanc, il n’a eu aucun effet.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’explication de cette -différence dans les effets tient manifestement à la composition des produits. Le chocolat blanc contient au minimum 20% de beurre de cacao, 14% de matière sèche d’origine lactique et 55% de sucre. C’est en fait un mélange de graisse et de sucre, ne comportant pas de cacao, d’où sa couleur pâle et son goût spécifique.

Par contre, le chocolat noir contient au minimum de 60 à 70% de cacao. Et c’est le cacao qui serait à la source des effets positifs constatés. Pour le Dr Conti: «Le chocolat noir a plus d’antioxydants par gramme que d’autres aliments comme le vin rouge, le thé vert et les fruits rouges. Quelques carrés quotidiens de chocolat peuvent accroître de manière importante la quantité d’antioxydants et avoir des effets bénéfiques sur la santé vasculaire.» Les résultats de l’étude «apportent de nouveaux renseignements importants sur les effets bénéfiques potentiels du cacao», ajoute-t-il.

Pour Jeffrey Blumberg, «on pourrait inclure le chocolat dans un régime pour le cœur – par exemple en équilibrant de manière adéquate ses calories avec une diminution d’autres desserts et de grignotines». «Cependant, malgré son niveau élevé de flavonoïdes antioxydants, le chocolat n’est pas en soi un aliment de santé, parce qu’il contient aussi des éléments négatifs, de la graisse et du sucre», ajoute-t-il.

Il faut donc en faire un usage modéré, même si des études récentes montrent que le beurre de cacao n’est pas aussi nocif qu’on le croyait. Le chocolat noir des expériences était aussi du chocolat suisse traditionnel, qui ne contient que du cacao, du sucre et du beurre de cacao, sans autres additifs comme on en trouve dans certains chocolats.

Ces résultats confortent ceux d’une étude antérieure faite en Italie, publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition de mars 2005, sous le titre «L’administration à court terme de chocolat noir est suivie par un accroissement -significatif de la sensibilité à l’insuline et une diminution de la pression artérielle chez des personnes en bonne santé».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

On avait demandé à 15 personnes en santé de manger tous les jours, pendant deux semaines, 100 grammes de chocolat noir. Une semaine plus tard, elles ont recommencé avec du chocolat blanc. «Après deux semaines, le chocolat noir a réduit de façon significative la tension artérielle systolique des participants, qui est passée de 114 à 108 mm Hg en moyenne. De plus, les chercheurs ont noté un accroissement de la sensibilité à l’insuline. Le chocolat blanc n’a entraîné aucun de ces bienfaits.»

Une sensibilité réduite à l’insuline est un important facteur de risque de diabète, puisqu’elle empêche l’organisme d’assimiler correctement le sucre (glucose) sanguin. La présence des flavonoïdes dans le cacao expliquerait ces effets bénéfiques. Ils améliorent la souplesse des vaisseaux sanguins et le métabolisme du glucose dans le sang.

Les auteurs de deux autres études estiment que «le chocolat noir peut offrir à ses consommateurs des avantages que ne peut obtenir le chocolat au lait». Il faut aussi éviter de consommer le chocolat noir avec du lait, car cela réduit la quantité de flavonoïdes absorbés par l’organisme (Nature, 28 août, 18 décembre 2003).

On peut donc conclure que l’absorption en quantité modérée mais régulière de bon chocolat noir a des effets bénéfiques pour la santé. «Le chocolat noir: bon au goût, bon pour vous!» Ou cette adaptation d’un autre adage: «A dark chocolate a day keeps the doctor away».

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur