Le temple du chocolat


14 février 2012 à 12h08

Entrez dans l’univers du chocolat en poussant les portes de la maison Puyricard, orfèvre chocolatier depuis quarante ans, dans la région d’Aix-en-Provence. Point de raison pour parler chocolat. Pas d’excuse pour prolonger le plaisir des sens.

Le chocolat, «mets des dieux» pour les Mayas, est synonyme de plaisir, de goût et de luxe. Il n’existe donc pas de moment particulier pour en parler, pour le déguster et partager.

Un plaisir de tous les sens

Forte de ce principe, je pénètre dans le monde feutré et parfumé de la chocolaterie Puyricard. La porte se referme sur le soleil de Provence et mes yeux s’accoutument au changement de lumière dans cette véritable caverne d’Ali Baba.

Dans cet atelier, des artisans et maîtres chocolatiers s’activent à fabrication artisanale – entièrement manuelle – de bonbons de chocolat. Un soin pointilleux est porté à chaque étape de la fabrication.

De la sélection des fèves à l’enrobage, en passant par la réalisation de ganaches élaborées et la technique de moulage, tout se fait avec précision et passion. L’arôme fort du chocolat auquel se mêle parfois celui plus subtil d’épices ou de liqueurs utilisées dans la confection de certains chocolats imprègne les différentes salles de l’atelier de fabrication et de stockage.

Un véritable ravissement olfactif que vient compléter le plaisir visuel qui suit chaque étape de la confection.

Ah, contempler le chocolat fondre et se liquéfier lentement… le voir couler à l’intérieur d’un moule pour qu’il devienne coque ou enrobage, puis observer la technique de garnissage (praline, ganache…), quel régal! Puis enfin, admirer la finition de la truffe, comme celle qui a fait la «patte» de Puyricard; le palet d’or.

Une garniture de ganache de chocolat noir avec des copeaux d’or de 22 carats… Nos papilles gustatives fonctionnent à plein régime et nous rendent grâce lorsque, la visite terminée, nous nous abandonnons à la dégustation de certains des joyaux créés sous nos yeux.

Croquer une fois ou deux dans le chocolat, laisser le fondre sur la langue et sentir peu à peu la saveur unique s’épanouir en bouche… Une expérience à ne manquer sous un aucun prétexte. Une sortie que je vous recommande d’ajouter à votre emploi du temps lors d’une visite dans la région.

Quelques chiffres

Chez Puyricard, un maître chocolatier – et son équipe – produit quotidiennement environ 20 kilos de chocolats moulés ou 130 kilos de chocolats enrobés. 45% du chiffre d’affaires est réalisé au moment de Noël, sur le mois de décembre.

Il faut compter 1h27mn de travail par kilo de chocolat, soit
1 minute 10 secondes par chocolat.

Et pour ceux qui voudraient prolonger le plaisir…

Certains d’entre vous ne se contenteront peut-être pas d’une visite des ateliers de fabrication et d’une dégustation des chocolats. Il leur faudra sans doute aussi satisfaire leur connaissance pratique.

Pour cela, sachez que la chocolaterie de Puyricard offre «des stages gourmands» qui vous donneront l’opportunité de fabriquer vos propres truffes ou de réaliser un mets au chocolat selon les directives des plus grands maîtres chocolatiers de la maison et avec leurs secrets. Pour cela et pour la visite, contacter:


tel: (011-33) 4-42-28-18-14

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Sherif américain et tueur en série

Roy Braverman
Hunter montre comment un tueur en série peut en cacher un autre… tandis que L’esquive est une enquête des plus noires sur l’enlèvement d’un...
En lire plus...

17 décembre 2018 à 9h00

Le perroquet est aux oiseaux ce que l’humain est aux grands singes

On savait déjà que le perroquet était un animal intelligent. Voilà qu’on lui trouve des caractéristiques génétiques qui, chez nous, sont associées au développement...
En lire plus...

17 décembre 2018 à 7h00

Un film de Noël franco-ontarien

TV5
Alors que les fêtes de fin d'année approchent à grands pas, toutes les chaînes de télévision diffusent des téléfilms de Noël. Le 18 décembre,...
En lire plus...

16 décembre 2018 à 15h00

Que célèbre-t-on vraiment le 25 décembre?

On peut fort légitimement se demander ce qu'on célèbre le 25 décembre, tant l'obscurité de la nuit des temps entoure la naissance de Jésus...
En lire plus...

16 décembre 2018 à 13h00

Cinq coups de cœur de notre chroniqueur

Paul-François Sylvestre
Au cours de l’année 2018, j’ai recensé environ soixante ouvrages pour L’Express. C’est maintenant le moment de vous faire part de mes coups de...
En lire plus...

16 décembre 2018 à 11h00

Cadeau de Noël inespéré

Michel Peyramaure
Certains romans méritent de sortir de l’oubli et d’être réédités. L’orange de Noël, de Michel Peyramaure, figure parmi ceux-ci.
En lire plus...

16 décembre 2018 à 9h00

Quiz : Daniel Poliquin

Apprenez-en plus sur Daniel Poliquin.
En lire plus...

16 décembre 2018 à 7h00

Jazz manouche de Noël à Oshawa dimanche

Oshawa
Pour vous mettre dans l’ambiance de Noël, le Conseil des organismes francophones de la région de Durham a concocté un après-midi en chanson avec...
En lire plus...

15 décembre 2018 à 15h00

L’Halloween à Noël: une génération de Mummers à Terre-Neuve

Terre-Neuve
Une tradition terre-neuvienne revit depuis 30 ans à St. John’s: des groupes de joyeux lurons costumés s’invitent chez des voisins!
En lire plus...

15 décembre 2018 à 13h00

Aspirine et 7 Up, meilleurs amis du sapin de Noël?

sapin
Mieux vaut se contenter d’arroser généreusement le sapin d’eau du robinet… et rien d’autre !
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur