Douceur de vivre à Majorque

Majorque, Baléares
La grotte de Drach, à Majorque, permet une incursion à 25 m de profondeur au bord d’un lac souterrain. Photos: Aurélie Resch
Partagez
Tweetez
Envoyez

Alors que la campagne de vaccination s’accélère et que l’ouverture des frontières se profile à l’horizon, j’aimerais vous tenter par cette île des Baléares qui équilibre à la perfection farniente et culture, exotisme et joie de vivre: Majorque.

Située au large de Valence et Barcelone en mer Méditerranée, c’est la plus grande des îles Baléares espagnoles.

Majorque, Baléares
La cathédrale de Majorque, «Catedral-Basílica de Santa María de Palma de Mallorca».

Destination touristique

Particulièrement affectionnée par les Allemands, elle est une destination très prisée des touristes. Ses eaux transparentes, ses petits villages perchés et son ambiance décontractée attirent en temps normal de nombreux voyageurs étrangers.

On pourrait craindre une surpopulation et une dégradation de l’environnement due à cette masse de voyageurs.

Pourtant il n’en est rien, et on peut facilement se soustraire aux aficionados des plages pour aller se perdre en montagne, surprendre la brume matinale qui s’étire entre les toits de villages agricoles, ou découvrir au hasard d’une randonnée de superbes petites criques aux eaux cristallines.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Majorque, Baléares
Aurélie Resch à Palma, capitale de Majorque.

Palma de Majorque

Palma, capitale de Majorque, est une ville on ne peut plus vivante et sympathique avec son incroyable cathédrale, la Seu, sa Llotja (véritable bijou de l’architecture gothique), ses remparts, ses allées de palmiers et ses moulins à vent face à la mer.

De grandes allées mêlant joyeusement boutiques, grandes marques et restaurant permettent de déambuler, déjeuner, magasiner et dîner tranquillement, tout en se mêlant à la population locale. Marchés, artisans, pâtisseries et bars regroupent fidèles et connaisseurs dans un joyeux brouhaha auquel il fait bon se mêler.

La balade en bord de mer est de toute beauté, empruntée par les familles, bandes de jeunes et joggers, elle peut vous transporter à des kilomètres du centre-ville.

Majorque, Baléares
À Palma, les moulins à vent traditionnels sont parmi les éléments les plus représentatifs de la région. Ils ont joué un rôle important dans l’économie des générations précédentes et constituent un véritable patrimoine culturel et industriel qui est aujourd’hui protégé.

Pas besoin de voiture en ville

Nul besoin de voiture pour se déplacer dans la ville, tous les centres d’intérêt se trouvent à portée de main et pour ceux qui aimeraient partir en mer, il n’y a que l’embarra du choix dans la marina à quelques pas.

Il fait bon flâner à Palma et on aurait tort de se priver de quelques jours de détente pour goûter à la joie de vivre dans la sympathique capitale de l’île.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Majorque, Baléares
Ruelle à Palma.

Canaux souterrains et grottes

Majorque est une terre trouée comme un gruyère et de nombreux canaux souterrains permettent la découverte de grottes sublimes où les stalagmites rencontrent les stalactites au bord d’eaux émeraude.

Dans l’Est de l’île, la grotte de Drach permet une incursion à 25 m de profondeur pour observer un spectacle étonnant au bord d’un lac souterrain de toute beauté. On y assiste aussi à un concert classique sur l’eau, qui je l’espère se tiendra à nouveau cet été si les conditions sanitaires le permettent.

Après la fraîcheur et la beauté révélée de cette grotte exceptionnelle, une petite baignade s’impose dans la jolie ville de Santo Cristo où il fait bon goûter à la caresse du soleil une belle plage de sable blond.

Majorque, Baléares
Aurélie Resch dans la grotte de Drach.

Alcudia, la plus belle ville de Majorque

Tout au Nord de l’île, la plus belle ville de Majorque, Alcudia, séduit par son mélange de plages et de farniente et par son histoire avec des ruines romaines et une église néo-gothique.

La vieille ville invite à la flânerie entre deux activités nautiques. On peut faire de belles balades à cheval dans les environs et partir observer les dauphins qui nagent au large des côtes. Plus ventée, cette partie de l’île plaît beaucoup aux amateurs de sport et de soleil.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Majorque, Baléares
Valldemossa.

Baignade dans les calanques

La partie Nord-Ouest de l’île, occupée en grande partie par la Sierra Tramuntana, offre une échappée dans la quiétude de petits villages perchés et dans des calanques que l’on déniche au gré de randonnées.

Ces calanques ne sont pas toujours facilement accessibles, mais elles valent tellement le coup tant elles sont isolées et permettent une baignade dans des eaux d’un bleu turquoise étonnant.

Majorque, Baléares
Une calanque de la Sierra Tramuntana.

Deià, village des artistes

Parmi ces petits joyeux du Nord-Ouest, j’ai retenu Deià, village bohème affectionné par les artistes avec ses maisons de pierres typiques de la région, ses bougainvilliers dont le fuchsia tranche sur l’ocre de la pierre, le vert de la montagne et le cyan de la Méditerranée.

Cafés, bars musicaux, galeries d’art, artisans peuplent les ruelles et confère à Deià, un côté bon vivant bien sympathique.

Surplombant une magnifique crique que l’on peut atteindre à pied et où l’on prend plaisir à partir observer les fonds marins en masque et tuba, Deià prétend bien à son rang de village classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Majorque, Baléares
Sollers.

Coup de coeur pour Valldemossa

Valldemossa est un petit coup de cœur. À 17 km de Palma de Majorque, serti dans les montagnes, les amandiers et les oliviers, ce petit village bénéficie d’un charme fou avec sa petite église du XIXe siècle, son abondante végétation et ses placettes ombragées.

On y mange de très bonnes spécialités locales et on y apprécie le calme en retrait de l’agitation dans la capitale et sur les plages. Frédéric Chopin et George Sand ne s’y sont pas trompés et sont venir y couler des jours heureux, tout comme Jorge Luis Borgès et plus récemment Michael Douglas et Catherine Zeta Jones.

Majorque, Baléares
La résidence de Frédéric Chopin et George Sand à Valldemossa.

Majorque se découvre toute l’année

Enfin, le pittoresque village de Soller repose tranquillement entre mer et montagne et offre une ambiance décontractée de petite station balnéaire.

On peut se rendre dans ces petits villages en train depuis Palma de Majorque, mais il serait tellement mieux de louer une voiture se donner du temps et profiter pleinement de cette superbe région.

Majorque se découvre toute l’année, mais s’apprécie davantage en aile de saison. À vos réservations!

Majorque, Baléares
Art public à Sollers.
Majorque, Baléares
Palais Royal à Palma.
Majorque, Baléares
Valldemossa.
Majorque, Baléares
Église néo-gothique à Alcudia.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur