Double diplôme Munk et Sciences Po Paris

Pour restaurer la «confiance» envers les institutions démocratiques

Le directeur de l'école d'affaires publiques de Sciences Po Paris, Yann Algan, et celui de l'école Munk de l'Université de Toronto, Stephen Toope, signent l'entente qui crée leur programme conjoint ce vendredi 10 mars.

Le directeur de l'école d'affaires publiques de Sciences Po Paris, Yann Algan, et celui de l'école Munk de l'Université de Toronto, Stephen Toope, signent l'entente qui crée leur programme conjoint ce vendredi 10 mars.


10 mars 2017 à 23h10

Les étudiants de la Munk School of Global Affairs de l’Université de Toronto, et ceux de l’école des affaires publiques de l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po), auront accès, dès septembre 2018, aux cours des deux institutions et pourront en être diplômés.

En vertu d’une double maîtrise de deux ans en Global Affairs (Munk) et Politiques publiques (Sciences Po), les étudiants (une douzaine au début) «profiteront de deux contextes d’études très différents et deux approches des défis mondiaux qui rehausseront leur expérience», a-t-on fait valoir lors de la signature officielle de l’entente à Toronto ce vendredi 10 mars.

La cérémonie, à laquelle participait l’ambassadeur de France au Canada, Nicolas Chapuis, ainsi que les doyens de Munk et Sciences Po, Stephen Toope et Yann Algan, était suivie d’un colloque sur des défis de notre époque.

Munk Sciences Po

La situation mondiale, déjà complexe, a pris un virage inquiétant avec une certaine fermeture des frontières et un repli des nations sur elles-mêmes, ont souligné tous ces intervenants. «Il est plus important que jamais, pour nos jeunes, de s’ouvrir sur le monde et de mieux le comprendre: ce que veulent permettre des programmes comme celui-là», a souligné M. Chapuis.

M. Stoope, qui a lui-même étudié dans plusieurs pays, a d’ailleurs déploré que moins de jeunes Canadiens qu’autrefois voyagent à l’étranger.

M. Algan s’est montré particulièrement préoccupé par l’érosion de la «confiance» des citoyens envers leurs élus et leurs institutions démocratiques. «Les professions les plus respectées aujourd’hui par les Français sont les pompiers et… les bouchers», très loin devant les professions libérales associées à une «élite» discréditée. Selon lui, la mission des diplômés de Munk et de Sciences Po est de redorer le blason des experts en politiques publiques.

«Le contraire de la confiance, ici, n’est pas la méfiance», explique-t-il: «c’est l’anxiété, face aux problèmes modernes et à l’avenir.» En travaillant à construire un monde meilleur, espère-t-il, les jeunes contribueront donc à faire baisser cette anxiété.

La première année du nouveau programme se déroulera à Paris, avec notamment des cours de politiques publiques, politiques économiques, loi et leadership, et des cours de langue. À Toronto l’année suivante, on s’intéressera à la société civile, les questions de lois et de sécurité internationale, ainsi qu’à la gestion des organisations internationales.

Ce double diplôme est le premier pour la faculté des arts et des sciences de U of T et son deuxième seulement pour toute l’université. L’été dernier, l’école de commerce de Lyon a signé une entente semblable avec le collège Glendon de l’Université York.

Munk Sciences Po

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Employé a la vente au detail – MEPHISTO

MEPHISTO
La boutique de chaussures « MEPHISTO confort de France » recherche un collaborateur à la vente au 1177  Yonge St à Toronto (centre ville), au Nord de Bloor St Summerhill station...
En lire plus...

Il y en a pour tous les goûts: les concerts gratuits des 23 et 24 septembre

Francophonie en fete
Un véritable tour du monde de la musique francophone
En lire plus...

21 septembre 2017 à 9h11

Les Voix du cœur recherchent de nouveaux talents

Une scène du spectacle des Voix du Coeur au théâtre Bluma Appel en mai 2016.
Le spectacle du printemps portera sur les cinq sens...
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h57

Didier Leclair se dit «écrivain de la marge»

Didier Leclair à la bibliothèque de Toronto le 18 septembre.
Écrire en français hors Québec: tout un défi
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h03

Six Franco-Ontariens à la rencontre d’une Première Nation

Les Franco-Ontariens participent à une cérémonie autochtone.
Au pays des Wahgoshigs
En lire plus...

20 septembre 2017 à 13h31

Nouveau conseil d’administration pour le CFT

Le nouveau conseil d'administration du Centre francophone de Toronto. À gauche: le président Jean-Luc Bernard.
Le CFT a reçu le titre d’«organisation phare» de la part de Centraide/United Way
En lire plus...

19 septembre 2017 à 17h35

Des wraps pour les adeptes de l’alimentation crue

WrapItUpRAW-taco-web-79f4912ff1dacc222fd91b2b6532550aacd9e3fb
La production exige beaucoup de travail, mais la commercialisation se fait en un tour de main.
En lire plus...

19 septembre 2017 à 15h21

Les finalistes du prix Christine-Dumitriu-van-Saanen

Paul-François Sylvestre, Gabriel Osson, Claude Guilmain
Tous Torontois
En lire plus...

19 septembre 2017 à 11h22

Rentrée télé: des champions… et un point de saturation

La série de six épisodes Comment devenir adulte, de Wookie Films (Winnipeg), est diffusée cet automne sur la chaîne Unis. Dans la photo, Rémi, Vanessa, Simon et Bréanne préparent la rentrée au Collège Louis-Riel. (Photo: Wookie Films)
L’offre télévisuelle de l’automne est lancée dans l’inquiétude. Les producteurs se mobilisent pour défendre la clause d’exception culturelle attaquée par Washington dans les pourparlers...
En lire plus...

18 septembre 2017 à 16h01

Des Gémeaux pour l’Ontario

L’émission Cochon Dingue, réalisée par le Franco-Ontarien Mathieu Pichette (à gauche), a remporté plusieurs prix dimanche  au gala des Gémeaux. Mathieu Pichet, Stéfany Brulier, Julie Lavalée, Sébastien Hurtubise, Carlos Soldevila, Micheline Sylvestre, Pascal Morissette, Pascal Barriault, Marie-Lou Morin. (Photo: Paul Ducharme)
Des producteurs et des artisans franco-ontariens se sont illustrés au gala de la télévision et des médias numériques.
En lire plus...

18 septembre 2017 à 14h45

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur