Deux écoles secondaires Renaissance en septembre

À Maple pour les 7e et 8e, à Aurora pour les 9e à 12e

Conseil scolaire catholique MonAvenir
La nouvelle école intermédiaire catholique Renaissance à Maple, pour les élèves de la 7e et la 8e année. Les 9e et 12e resteront à l'école actuelle d'Aurora.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Une nouvelle école «intermédiaire» catholique Renaissance accueillera, dès septembre prochain, les élèves de la 7e et la 8e année au 301 chemin Barrhill à Maple.

L’école secondaire Renaissance actuelle, à Aurora, a connu au cours des dernières années une très forte croissance. Conçu pour 499 élèves, l’édifice reçoit cette année 760 élèves (75 de plus que l’an passé).

«Plusieurs options ont été mises sur la table, et la décision de déplacer tous les élèves de 7e et de 8e année vers un nouveau site s’est avérée la meilleure», a confirmé le 21 mai la présidente du Conseil scolaire catholique MonAvenir, Melinda Chartrand, lors d’une assemblée publique.

Activités et programmes

«Tout a été pensé» pour que les élèves de 7e et 8e s’installent avec succès dans la nouvelle école intermédiaire Renaissance. «Ils pourront ainsi prendre part à différentes activités parascolaires et participer à plusieurs compétitions au niveau régional et provincial.»

Ils auront aussi accès au programme de hockey et au programme d’éducation intermédiaire de l’Organisation du baccalauréat international.

Des événements comme le Jour des Franco-Ontariens et la Journée Phénix seront organisés au cours de l’année pour permettre à tous les élèves des deux bâtiments de se réunir et de célébrer ensemble.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

320 élèves dès septembre

«Nous avons reçu un nombre record d’inscriptions cette année ce qui nous permettra d’accueillir plus de 320 élèves à l’école intermédiaire», de dire la directrice Norma Saad. Celle-ci conservera la direction des deux sites, tandis que la directrice adjointe Julianne Mayer sera responsable sur place à Maple.

«On va donc être en mesure d’offrir toute une gamme d’activités et de programmes qui permettra rapidement d’imprégner l’esprit Phénix dans nos nouveaux locaux.»

Julianne Mayer travaille au sein de l’école Renaissance depuis huit ans. «Nous sommes confiants qu’elle saura relever ses nouvelles fonctions avec brio et qu’elle réussira avec toute son équipe à préserver l’esprit de Renaissance et assurer l’épanouissement de tous les élèves», a déclaré André Blais, directeur de l’éducation.

Forte demande

«Cette décision permettra au Conseil scolaire MonAvenir de continuer d’accepter toutes les demandes des familles catholiques de langue française de la région de York qui souhaitent offrir à leurs enfants, la meilleure éducation», assure Maxime Papillon, le conseiller scolaire de la région de York.

C’est d’ailleurs aussi dans sa circonscription, à Vaughan, que sera bientôt construite une autre école secondaire catholique de langue française.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur