Des vocations religieuses parmi les élèves du CSDCCS?

Des élèves de l’école Monseigneur-de-Charbonnel (Toronto) avec le cardinal Thomas Collins.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Près d’une centaine d’élèves d’écoles secondaires du Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud (CSDCCS) ont participé à la conférence étudiante des Ordinandi le 1er mars à Brampton. L’événement réunissait plus de 800 élèves des six conseils scolaires catholiques opérant sur le territoire du diocèse de Toronto.

Le lunch des Ordinandi vise à sensibiliser les élèves à l’appel de Dieu dans leur vie. Le mot vient du latin: «ceux qui seront ordonnés».

Les élèves ont pu échanger avec l’un de ces futurs prêtres, Justin Bertrand, qui a grandi à l’Île-du-Grand-Calumet à l’ouest de Gatineau. Il dit avoir entendu l’appel du sacerdoce alors qu’il avait à peine 18 ans. Il a notamment vécu avec la Famille Marie-Jeunesse, une communauté de jeunes catholiques qui gère cinq maisons à Québec et Sherbrooke, l’Île de la Réunion, Ciney en Belgique et Tahiti.

Pour sa part, Sœur Helena Burns, une «passionnée des médias», a raconté aux élèves comment elle avait compris sa voie: «en luttant contre Dieu!» Elle a longtemps «résisté à l’appel à la vie religieuse, tout en sachant qu’il s’agissait de l’avenue qui la rendrait pleinement heureuse»…

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Au fil des témoignages, selon Sébastien Lacroix, conseiller aux affaires diocésaines et scolaires du CSDCCS, «les jeunes ont pu reconnaître qu’il était possible de se consacrer comme religieux ou prêtre et d’intégrer ses passions à sa vie de service, que ce soit la danse, la musique, les médias ou le sport.»

«Dieu nous appelle à travers ce qui anime notre cœur», explique-t-il.

C’est la participation des élèves du CSDCCS qui a ajouté une touche francophone à cet événement annuel. Deux élèves de l’école secondaire catholique Monseigneur-de-Charbonnel, Mande Tonde et Anthony Bou-chrouche, ont assuré l’animation de la conférence avec deux de leurs pairs du conseil scolaire anglophone catholique de Toronto.

L’archevêque de Toronto, le cardinal Thomas Collins, qui avait convié les jeunes à cette rencontre, a également pris la parole dans les deux langues, invitant les élèves à «remercier Dieu pour les nombreux chemins qui s’ouvrent à eux tout en écoutant celui qui leur parle au plus profond de leur cœur».

Les présentateurs du CSDCCS et du TCDSB avec le cardinal Thomas Collins.
Les présentateurs du CSDCCS et du TCDSB avec le cardinal Thomas Collins.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur