Des élèves de la TFS en Équateur

Coopération Nord-Sud


20 avril 2010 à 12h09

Pendant douze jours le mois dernier, seize élèves de la Toronto French School encadrés par deux enseignants ont séjourné en Équateur, dans le cadre d’un projet Toronto French School/Free The Children, dans le contexte de bénévolat communautaire international.

Après Quito, la capitale, l’équipe s’est rendue à Chizmaute, village de la communauté Quichua, perché en altitude. Un défit à relever pour ces jeunes qui ne connaissaient du sous-développement des nations que par les reflets calculés de la télévision.

Le but du séjour était de construire une cuisine fonctionnelle complétée par un réfectoire afin d’amoindrir les dangers physiques et d’hygiène encourus par les élèves, en raison de la proximité de la cuisine et du réfectoire en cas d’incendie. C’était la situation avant leur arrivée.

Une riche expérience vécue par ces jeunes qui ont appris à fabriquer du béton à partir de ses composantes de base, transporter des sacs de ciment, des seaux d’eau, à utiliser des brouettes de gravillons et du sable et à mouler le tout dans la bonne humeur en maniant la pelle. À cet enrichissement en maçonnerie s’est ajoutée une expérience de la ferme à savoir traire les vaches, faire paître les moutons et surtout… utiliser les latrines!

Le voyage a eu son aspect académique, car les élèves et leurs encadreurs, Mme Susan Tonin et M. Ernest Ngongo, ont visité un site historique, mis le pied sur l’équateur, cette fameuse ligne qui divise le globe en deux hémisphères et effectué une escapade dans la forêt équatoriale, sans compter les soirées de réflexion, mise en commun et partage des expériences.

Les élèves ont été ravis de vivre ces réalités et d’apprécier la motivation des jeunes équatoriens dans l’apprentissage, malgré le dénuement. Ils ont été surtout touchés par les femmes, accablées de travail, bébés au dos, mais toujours de bonne humeur et très attentives aux besoins de tous.

Ils disent, à l’unisson, avoir été impressionnés par les différences criantes de conditions de vie, mais d’avoir compris que l’on pouvait vivre autrement et simplement. Certains ont souhaité un séjour plus prolongé, tandis que d’autres affirment être prêts à renouveler l’expérience!

Incontestablement, des vocations sont nées!

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le Beaujolais Nouveau est arrivé au Ricarda’s

Ricarda's
La Fédération Tricolore a réuni une centaine de Français, francophones et francophiles autour d'un cassoulet ce jeudi soir au Ricarda's (angle Peter et Front)...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 15h36

Un conservatisme anglo régressif, mésadapté, ignorant

Assemblée de la francophonie de l’Ontario
L'Ontario français vient de reculer de 20 ans
En lire plus...

16 novembre 2018 à 13h03

L’écriture impulsive de Didier Leclair

livre
Didier Leclair a rédigé huit romans sans jamais faire un plan, presque toujours de façon impulsive.
En lire plus...

16 novembre 2018 à 11h45

D’un océan à l’autre en vélo

cyclotourisme
Le couple Mat LeBlanc et Ali Becker a traversé le Canada à vélo pour «normaliser la consommation du cannabis et de se débarrasser des...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 9h00

Les premiers Amérindiens ont migré rapidement du Nord au Sud

L’ADN d’un squelette du Nevada vieux de 10 000 ans et l’ADN d’un squelette du Brésil vieux de 10 000 ans montrent des similitudes...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 7h00

La série californienne continue pour les Leafs face aux Sharks (5-3)

Leafs
Les Leafs se sont imposés ce soir lors de leur déplacement à San Jose face aux Sharks (5-3).
En lire plus...

16 novembre 2018 à 1h08

«Jeudi noir» en Ontario français

Double coup de tonnerre en Ontario français jeudi
En lire plus...

15 novembre 2018 à 19h00

Rodéo de photojournalisme pour des étudiants de La Cité

foire agricole
Cinq étudiants du cours de photojournalisme de Linda Dawn Hammond, du Collège La Cité à Toronto, ont visité la foire agricole annuelle de Toronto.
En lire plus...

15 novembre 2018 à 15h00

La programmation informatique s’invite dans nos écoles

Kids Code Jeunesse
Kids Code Jeunesse souhaite rendre accessible les ressources programmatiques aux enfants dans les écoles.
En lire plus...

15 novembre 2018 à 13h00

Faire découvrir notre système judiciaire au jeune public

jeunes
Le ROEJ veut promouvoir le dialogue entre les différents acteurs de notre système judiciaire et les enseignants, les intervenants communautaires et les étudiants.
En lire plus...

15 novembre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur