Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

Le sculpteur André Fauteux au musée The Modern.Toronto

sculpteur

Present Sense, André Fauteux, 2002-2003. (Photo: André Fauteux, 2018)


16 janvier 2019 à 9h00

L’art abstrait vous intéresse-t-il? Aimeriez-vous découvrir davantage les artistes de l’abstraction grâce à une sélection raisonnée de leurs oeuvres?

Eh bien, voici le musée pour vous!

Le nouveau musée The Modern.Toronto a pour mission de mettre en vedette des artistes de l’abstrait pour les faire mieux connaître du grand public.

L’exposition actuelle des sculptures de l’Ontarien André Fauteux (jusqu’au 9 février 2019) illustre la mission du musée.

sculpteur
André Fauteux dans son atelier, 1982. (Photo: Tom Moore, 1982)

Artiste important

André Fauteux est un artiste important. Il a exposé à la galerie d’art Sable Castelli à Toronto pendant plus de 25 ans.

Ses oeuvres se trouvent dans les collections de la Galerie nationale du Canada, le Boston Museum of Fine Arts, la banque d’oeuvres du Conseil des arts du Canada, et des galeries d’art à travers le Canada, aux États-Unis et en Espagne.

Dans l’exposition à The Modern.Toronto, les neuf sculptures de la période 1982 à 2003  permettent de découvrir à fond l’oeuvre de cet artiste dans une atmosphère qui invite à la contemplation et à l’interrogation.

Pièces d’usine

Ces oeuvres, en métal et souvent de grande taille, sont parfois inspirées par des objets trouvés. C’est le cas pour Bifocal, créé à partir de grands morceaux provenant des machines d’une ancienne usine.

D’autres fois, l’inspiration vient d’objets de la vie domestique, tels les petits paniers à fruits dont les parois étaient anciennement faites de minces feuilles de bois, qui sont à l’origine des ronds chevauchés de Niagara Region Variation #5.

Lors d’une récente causerie au musée, André Fauteux a expliqué comment la sculpture abstraite tente de susciter une réponse physique chez le spectateur. Étant donné la symétrie fondamentale du corps humain, il faut que la sculpture soit asymétrique pour créer une réponse intéressante.

Lourdeur, minceur, déséquilibre

Present Sense offre un bon exemple de l’emploi de l’asymétrie dans les oeuvres de Fauteux.

Une partie de la sculpture est caractérisée par la lourdeur dont l’intensité est augmentée par le mat d’une surface presque complètement non peinte.

L’autre partie est faite de minces morceaux orientés vers le haut, avec des surfaces peintes et luisantes.

Cette asymétrie est exacerbée par les cercles qui produisent l’impression que le tout basculera d’un instant à l’autre. Et voilà! La réaction physique voulue par l’artiste est réalisée.

sculpteur
L’entrée du musée The Modern.Toronto, sur Abell Alley, au sud de Queen et à l’ouest de Dovercourt. (Photo: The Modern.Toronto, 2019)

Espace post-industriel

L’espace de ce musée offre un cadre parfait pour l’art moderne qui y est exposé: béton et murs parcourus de conduits d’air et d’eau.

Sa taille modeste — vestibule et trois salles avec un mur de fenêtres éclairant le tout — permet de focaliser l’attention des visiteurs sur les oeuvres et ainsi d’intensifier l’expérience de la visite, sans intimider.

The Modern.Toronto a ouvert ses portes en mai 2018 dans l’ouest de la ville, au 68 Abell Alley, dans le quartier Queen et Dovercourt.

Plusieurs expos par année

Conception du peintre abstrait Ben Woolfitt, qui en est le directeur exécutif, le musée n’a pas de collection permanente, et montera plusieurs expositions par année d’artistes importants canadiens et internationaux.

L’exposition inaugurale du musée a été dédiée aux oeuvres en métal et autres médias de Jiri Ladocha.

Françoise Sullivan

S’en est suivie une exposition de tableaux de couleurs glorieuses de la Québécoise Françoise Sullivan, une des signataires du Refus global.

À noter qu’une exposition rétrospective de Françoise Sullivan aura lieu à la Collection d’art canadien McMichael à Kleinburg en 2019.

The Modern.Toronto est ouvert du mercredi au vendredi de 12 heures à 20 heures, et les samedis et dimanches de 11 heures à 18 heures. Pour plus de renseignements, visitez son site web, oὺ vous pouvez inscrire sur une liste pour recevoir les nouvelles du musée.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Cinq flûtes des cinq continents

North Wind Concerts
Alison Melville est à la tête du projet de concert Encircling the World: Flutes qui sera présenté le dimanche 2 mars à 19h30 au...
En lire plus...

22 février 2019 à 7h00

Troisième revers consécutif pour les Maple Leafs

Les Maple Leafs de Toronto étaient de retour à domicile après un long voyage de 6 parties à l'étranger. Pour l'occasion ils recevaient la...
En lire plus...

21 février 2019 à 22h30

17 255 écrivains canadiens se partagent 12 282 712 $

écrivains
Depuis 30 ans, le programme du Droit de prêt public (DPP) verse aux écrivains canadiens une somme d’argent en reconnaissance de l’utilisation de leurs...
En lire plus...

21 février 2019 à 17h00

La station Kipling: circulez, y a rien à voir

Cette semaine, nous poursuivons les Visites Express consacrées aux extrémités du métro torontois. Après Finch et McCowan, nous nous sommes rendus à l'ouest de...
En lire plus...

21 février 2019 à 13h00

Common law en français: Calgary devance Toronto

Ian Holloway, doyen, Faculté de droit, Université de Calgary; Nickie Nikolaou, vice-doyenne (Calgary); Adam Dodek, doyen, Faculté de droit, Université d’Ottawa; Caroline Magnan, directrice du Programme de certification de common law en français; Alexandra Heine, étudiante de 3e année en droit (Calgary).
Un nouveau partenariat sur l'enseignement de la common law, conclu entre les facultés de droit de l’Université d’Ottawa et de l’Université de Calgary, va...
En lire plus...

21 février 2019 à 11h00

Incertitude environnementale et arrogance humaine

roman
Le premier roman de Christiane Vadnais, Faunes, est un récit dystopique qui s’insère dans un courant de fiction climatique.
En lire plus...

21 février 2019 à 9h00

Ils ont apporté la rougeole à l’école

Encore un. Un père de famille qui se retrouve au centre d’une poussée de cas de rougeole, en Colombie-Britannique, reconnaît ne pas avoir fait...
En lire plus...

21 février 2019 à 7h00

Une assemblée citoyenne de l’AFO sur Facebook

Résistance
L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario organise sa première assemblée citoyenne en direct sur Facebook le mardi 26 février à 17 h.
En lire plus...

20 février 2019 à 17h10

McMichael accueille l’art pluriel de Françoise Sullivan

McMichael
Les femmes à l’honneur! Depuis le 16 février, le Musée d'art canadien McMichael ouvre ses portes à deux expositions itinérantes sur deux grandes artistes:...
En lire plus...

20 février 2019 à 13h00

Facebook, sauveur des journaux?

journaux, presse, médias
Responsable majeur de leur détresse, Facebook vient aujourd’hui au secours des journaux désemparés en promettant 300 millions $ pour divers projets de journalisme local....
En lire plus...

20 février 2019 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur