Des «portes numériques interactives» entre les franco-fêtes du pays

À Harbourfront les 23 et 24 juin

Des fêtes interconnectées à Dieppe (Moncton), Québec, Ottawa, Whitehorse, Toronto et plusieurs autres villes du pays.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les participants à la Franco-Fête de Toronto, les 23 et 24 juin à Harbourfront, pourront communiquer avec les festivaliers de douze villes du pays reliées entre elles par des «portes numériques interactives».

Ce projet du Centre de la francophonie des Amériques, baptisé Constellation francophone, se veut une célébration de la vitalité de la francophonie dans toute sa diversité et son dynamisme. Il s’inscrit dans les activités entourant le 150e anniversaire de la Confédération canadienne.

Les grandes lignes du projet de près de 5 millions $, dont la moitié est fournie par le gouvernement fédéral, ont été dévoilées cette semaine au cours d’une conférence de presse en ligne depuis Québec.

Une des portes qu'on retrouvera sur le site de la Franco-Fête et qui permettra de voir des festivaliers d'autres villes du pays.
Une des portes qu’on retrouvera sur le site de la Franco-Fête et qui permettra de voir des festivaliers d’autres villes du pays.

Vastitude francophone

«Le concept de Constellation francophone s’ancre dans l’immensité du territoire des Amériques», a indiqué la présidente du CFA, Diane Blais.

«Les communautés francophones disséminées dans cette vastitude forment des constellations lorsqu’on les lie les unes aux autres. Ainsi, comme des étoiles, les communautés brillent et possèdent une longévité inspirante. Quand on les assemble, elles deviennent des constellations de mémoires, de récits historiques, de vécus, d’artistes et d’accents!»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les «portes numériques» permettront une communication audiovisuelle en direct entre des événements festifs de Moncton/Dieppe, Québec, Ottawa, Toronto, Winnipeg, Saskatoon, Edmonton, Victoria, Whitehorse et d’autres villes encore à annoncer (dont Montréal et Halifax presque certainement).

Sur chaque site, la porte sera opérée par un technicien, précise Denis Desgagné, le directeur général du CFA. Un horaire – à quelle heure telle porte communique avec telle autre porte – reste à finaliser.

Plus de 400 artistes

Constellation francophone, c’est aussi une superproduction télévisuelle qui sera diffusée sur les ondes de TFO et de Unis TV, ainsi que sur le web à constellationfranco.ca.

Ce grand rendez-vous aura lieu le 24 juin, alors que plus de 400 artistes se produiront sur six scènes au pays. Ainsi, Moncton/Dieppe (place 1604), Québec (parc de la Francophonie), Ottawa (parc Major), Toronto (Harbourfront), Winnipeg (La Fourche) et Whitehorse (parc Shipyards) proposeront des événements mettant en vedette des artistes francophones et francophiles connus, des artistes de la relève et des artistes autochtones.

Des émissions constituées des moments marquants de chacune des scènes, entrecoupés de témoignages d’artistes, du public et d’acteurs importants de la francophonie canadienne, seront aussi diffusées à l’automne.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toutes les franco-fêtes impliquées n’ont pas encore dévoilé la totalité de leur programmation. C’est le cas de la Franco-Fête de Toronto, qui a annoncé des spectacles de Karim Ouellet, Amélie et les Singes bleus, Étienne Fletcher, Bengale, Marie-Claude Sarault et Kymia, mais qui promet quelques grosses surprises dans quelques jours.

St-Jean québécoise et canadienne

«Nous sommes fiers d’appuyer les célébrations de la Saint-Jean-Baptiste, fête nationale du Québec et de la Francophonie canadienne», a déclaré la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly.

«Constellation francophone fera voyager les Québécois et tous les Canadiens d’un bout à l’autre du pays, en leur offrant une fenêtre sur la vitalité et la diversité qui caractérise la francophonie canadienne d’aujourd’hui», a ajouté Jean-Marc Fournier, le ministre québécois des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne.

M. Desgagné souhaite que les portes interactives soient réutilisées dans d’autres événements plus tard, afin que soient multipliés les échanges entre toutes les francophonies des Amériques. «On ne veut pas qu’elles n’aient servi que pour cette St-Jean 2017, puis qu’elles soient oubliées dans un entrepôt!»

Au dévoilement du projet Constellation: le maire de Québec, Régis Labeaume; la présidente du Centre de la francophonie des Amériques, Diane Blais; la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly; le ministre québécois des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, Jean-Marc Fournier; le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social du Canada, Jean-Yves Duclos. (Photo: Lise Breton)
Au dévoilement du projet Constellation: le maire de Québec, Régis Labeaume; la présidente du Centre de la francophonie des Amériques, Diane Blais; la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly; le ministre québécois des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, Jean-Marc Fournier; le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social du Canada, Jean-Yves Duclos. (Photo: Lise Breton)

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur