Des points de plus aux immigrants qui ont des compétences en français

Premier forum ministériel sur l'immigration francophone

Partagez
Tweetez
Envoyez

La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) accueille positivement l’annonce, par le gouvernement fédéral, de changements au système Entrée Express pour accorder plus de points aux immigrants qui ont de solides compétences en français.

Cette annonce, attendue par le lobby politique des francophones hors Québec, a stimulé les participants au premier forum ministériel sur l’immigration francophone, qui s’est terminé ce vendredi 31 mars à Moncton.

Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux y ont reconnu «l’importance d’agir en partenariat avec les communautés pour enfin atteindre les cibles en immigration francophone», rapporte la présidente de la FCFA, Sylviane Lanthier.

«Maintenant, il importe qu’on travaille ensemble pour concrétiser ces engagements le plus rapidement possible», dit-elle.

Les ministres appuient entre autres le développement d’un plan d’action fédéral-provincial/territorial pour le recrutement, l’accueil, l’intégration et la rétention des immigrants francophones, ainsi que la tenue d’un symposium fédéral-provincial/territorial et communautaire pour établir une nouvelle collaboration en immigration francophone.

Le forum ministériel se déroulait au lendemain de la 11e Journée de réflexion sur l’immigration francophone, qui avait aussi lieu à Moncton. Cet événement organisé par la FCFA a rassemblé 200 intervenants communautaires de partout au pays, ainsi que des chercheurs et des représentants gouvernementaux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ils ont discuté entre autres de stratégies de promotion et de recrutement, du rôle des communautés francophones en situation minoritaire dans l’accueil des réfugiés syriens, et des défis en matière d’accueil et d’établissement dans les petits milieux.

«Les grands consensus qui sont ressortis à la Journée sont l’importance de la collaboration pour la réussite de l’immigration francophone, et surtout l’importance de la communauté pour l’établissement des immigrants francophones, leur intégration et leur rétention.»

Ces recommandations vont dans le même sens que celles du récent Livre blanc sur l’immigration de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, qui insiste beaucoup sur la coordination fédérale/provinciale/communautaire.

Sylviane Lanthier à temps plein

Radio-Canada rapportait également ce jour-là que Sylviane Lanthier allait quitte son poste de directrice générale du Centre culturel franco-manitobain pour se concentrer entièrement à son travail à la tête de la FCFA.

Directrice générale du CCFM depuis novembre 2009, l’ex-rédactrice en chef de l’hebdomadaire La Liberté a été élue à la présidence de la FCFA en juin 2015, succédant à la Fransaskoise Marie-France Kenny. Depuis, elle partageait son horaire entre ses tâches au centre culturel et l’organisme national.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur