Des pistes pour stimuler l’immigration francophone en Ontario


22 novembre 2016 à 16h22

Bien que le gouvernement provincial ait annoncé une cible de 5% en matière d’immigration francophone en 2012, «le dossier n’avance pas. Le nombre d’immigrants francophones en Ontario est même en chute libre», s’alarme l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario.

L’AFO souhaite la mise en oeuvre sans délai des recommandations du Groupe d’expertes et experts sur l’immigration francophone, dont le rapport vient de paraître.

Cette équipe, coprésidée par Alain Dobi, le directeur du Réseau de soutien à l’immigration francophone du Centre-Sud-Ouest de l’Ontario, et Peter Hominuk, le directeur général de l’AFO, propose notamment «d’élaborer un plan de marketing pour promouvoir l’Ontario français à l’échelle internationale» et «d’accueillir de manière proactive et en français les nouveaux arrivants francophones en Ontario».

Peter Hominuk, directeur général de l'AFO.
Peter Hominuk, directeur général de l’AFO.

On souhaite aussi «travailler avec le gouvernement du Canada pour élargir la sélection d’immigrants francophones en Ontario», de même qu’avec les municipalités, les organismes communautaires et les collèges et universités.

Le gouvernement devrait s’assurer de «la qualité et l’uniformité des services en français lors de l’identification et du financement des organismes en mesure de fournir aux immigrants et aux réfugiés francophones des services en français».

Le Centre francophone de Toronto, qui fournit déjà des services d’établissement et d’emploi aux nouveaux arrivants, se dit d’ailleurs «prêt à saisir la balle au bond» et «enthousiaste à l’idée de contribuer à la mise en oeuvre de l’ensemble de leurs recommandations». «On ne peut pas atteindre de cible en immigration si on ne se dote pas d’une stratégie pour l’atteindre. Et c’est ce que le Groupe a fait en fournissant des pistes très concrètes», se réjouit la directrice générale Lise Marie Baudry.

«Comme le CFT est l’organisme francophone qui a la plus grosse équipe en province (une trentaine d’intervenants, dans plusieurs disciplines) consacrée aux services aux nouveaux arrivants, il est éminemment bien placé pour poursuivre son travail.»

L’AFO fait sienne l’idée que «l’immigration est l’instrument le plus important pour développer la communauté francophone de l’Ontario» pour presser les gouvernements du Canada et de l’Ontario de travailler ensemble sur le dossier. «Les francophones de l’Ontario dépendent grandement de l’immigration francophone afin de conserver leur poids démographique dans la province.»

«Plus de 2 000 nouveaux arrivants d’expression française s’installent tous les ans en Ontario», lit-on dans le rapport du Groupe, «mais il est impératif d’en augmenter le nombre pour que les communautés francophones, au lieu de simplement survivre, s’épanouissent et prospèrent.»

L’AFO travaille à la rédaction d’un Livre blanc sur l’immigration francophone en Ontario. Selon le président Carol Jolin, «le rapport du Groupe d’expertes et d’experts révèle le portrait complet de la situation de l’immigration francophone et l’AFO pourra consacrer ses énergies à donner suite à leurs recommandations lorsque le Livre blanc sera publié le printemps prochain».

Le Centre francophone de Toronto au 3e étage du 555 ouest rue Richmond (angle Bathurst).
Le Centre francophone de Toronto au 3e étage du 555 ouest rue Richmond (angle Bathurst).

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un voyage en images à travers les chefs-d’œuvre de la peinture

Éditions Flammarion
Un nouveau livre parcourt l'histoire de la peinture en repérant dans le temps et dans l'espace quelques-uns de ses plus célèbres chefs-d'œuvre.
En lire plus...

9 décembre 2018 à 11h00

Une écriture comme ça et pas autrement

Robert Lalonde
Écrivain et comédien, Robert Lalonde est connu pour ses romans et nouvelles qui explorent presque toujours une facette subtile, étrange ou troublante de son...
En lire plus...

9 décembre 2018 à 9h00

Quiz : Droits de l’homme

Testez vos connaissances sur les droits de l'homme.
En lire plus...

9 décembre 2018 à 7h00

Un premier Salon international du Livre à Jacmel

Salon du Livre Jacmel Haiti
Du 31 octobre au 2 novembre, la ville de Jacmel (Sud-Est d'Haïti), inaugurait son 1er Salon international du livre sur le thème «Ville et...
En lire plus...

8 décembre 2018 à 11h00

Banksy, l’artiste de rue imprévisible

Banksy le phénomène de l'art de rue
Lors d'une vente aux enchères chez Sotheby's à Londres, le 5 octobre dernier, la fameuse toile de Banksy, Fille avec ballon, s’est complètement autodétruite...
En lire plus...

8 décembre 2018 à 9h00

Melinda Chartrand réélue à la présidence de MonAvenir

Melinda Chartrand et Geneviève Grenier ont été reportées à la présidence et la vice-présidence du Conseil scolaire catholique MonAvenir.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 15h55

Les manifs n’ont pas empêché l’adoption de la loi 57

1er décembre 2018
La mobilisation franco-ontarienne n’a pas ému le gouvernement conservateur de l’Ontario, qui a fait adopter, jeudi, sa loi 57.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 15h05

La musique afro s’affirme au gala Kilimandjaro

musique afro
Le gala bilingue des Kilimandjaro Music Award, qui en était à sa 3e édition, a déroulé le tapis rouge pour les artistes de la...
En lire plus...

7 décembre 2018 à 13h00

Plusieurs politiciens québécois appuient la résistance franco-ontarienne

1er décembre 2018
Une délégation de parlementaires québécois est venue appuyer les revendications franco-ontariennes le 1er décembre.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 11h00

On passe de 2 à 7 fois plus de temps sur nos téléphones qu’on le pense

asiatique
Les «auto-évaluations» du temps passé sur nos téléphones contrastent grandement avec celles de l'appareil.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur