Des élèves et du personnel formés à la prévention du suicide

Dans les écoles secondaires de Viamonde

Viamonde, safeTALK, LivingWorks
Personne ne veut mourir, mais plusieurs cherchent désespérément à faire cesser une douleur. (Photo: AndYaDontStop / Flickr / CC)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les écoles secondaires du Conseil scolaire Viamonde peuvent désormais compter sur la présence d’élèves et de membres du personnel formés pour identifier les personnes ayant des idées suicidaires et leur offrir des services de premiers soins en santé mentale.

Après quatre demies journées de formation offertes dans autant de régions sur le territoire de Viamonde (toute la péninsule du Centre-Sud ontarien), les participants sont désormais aptes à reconnaître les appels à l’aide de personnes ayant des pensées suicidaires, à entrer en relation avec elles et à les mettre en contact avec les ressources appropriées.

Douleur

Les professionnels de la santé mentale s’entendent pour dire que plupart des personnes qui ont des pensées suicidaires ne veulent pas mourir, mais qu’elles cherchent plutôt une façon de faire cesser une douleur qui les afflige.

Les aidants sont formés pour intervenir en utilisant une démarche de prévention reconnue internationalement et développée par l’organisme LivingWorks Education. La démarche s’articule autour de l’utilisation des quatre étapes TALK, soit: dire, demander, écouter et protéger (rester en sécurité).

77 aidants

Les 77 élèves et membres du personnel de Viamonde qui ont participé à la formation s’ajoutent à un réseau de plus de 275 000 personnes à travers le monde certifiées safeTALK. Elles et ils contribuent à prévenir le suicide et à convaincre les personnes aux prises avec des idées noires de s’accrocher à la vie.

livingworks safeTALK
La démarche été développée par LivingWorks Education.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur