Des amoureux du jazz rendent hommage à Claude Nougaro

Samedi soir au Théâtre Spadina de l'AFT

Bernard Dionne et Philippe Flahaut


5 février 2019 à 15h00

«Si vous aimez le jazz, il faut connaître Claude Nougaro», résume d’entrée Bernard Dionne, un autodidacte de la basse.

Cet amoureux du jazz est ainsi à l’initiative du concert hommage à Nougaro qui se tiendra ce samedi 9 février à 20h au Théâtre Spadina de l’Alliance française de Toronto.

L’auteur-compositeur Philippe Flahaut prêtera sa voix pour interpréter les grands classiques du chanteur.

Un duo de longue date

Bernard Dionne et Philippe Flahaut n’en sont pas à leur première collaboration artistique. C’est par l’intermédiaire de Dominique Denis, créateur De bouche à oreille, que les deux musiciens se sont rencontrés il y a une dizaine d’années.

«Philippe ne connaissait pas beaucoup de francophones lorsqu’il est arrivé au Canada. Dominique nous a alors présentés», explique Bernard Dionne à L’Express.

Ce dernier a participé par la suite à la préparation de deux albums de Philippe Flahaut.

Rencontre avec le «motsicien» Claude Nougaro

C’est en 2006 que Bernard Dionne croise le chemin de Claude Nougaro. Il est en tournée avec Philippe Flahaut pour un de ses albums, qui lui fait écouter sur la route un album live du célèbre jazzman français. Il est alors sous le charme.

«J’étais vraiment surpris de ne pas connaître l’œuvre de Claude Nougaro» (décédé en 2004), témoigne le contrebassiste d’origine québécoise qui a été enseignant de musique dans les écoles françaises de Toronto.

Sa «passion», sa «folie», son «souci d’excellence», sa «poésie», «son humanisme»… La personne tout entière de Nougaro conquiert très vite l’oreille et le cœur de Bernard Dionne.

Philippe Flahaut, aujourd’hui interprète de chansons françaises et québécoises dans des garderies et des écoles, a découvert l’auteur-compositeur du célèbre Amstrong au cours de sa jeunesse en France.

«Pour la petite histoire, j’ai eu la chance d’avoir comme professeur un ancien guitariste de Nougaro dans les années 1960, à la CIM, école de jazz à Paris. Malheureusement, il ne nous a jamais raconté d’anecdote sur le chanteur», livre avec une petite pointe de regret Philippe Flahaut.

«Je voulais rendre hommage à la musique française et au jazz, mes deux passions» – Bernard Dionne

 

Mais c’est pourtant bien Bernard Dionne qui est à l’initiative de ce concert hommage à l’Alliance française. «Je gardais cette idée de spectacle dans un tiroir secret de ma tête depuis un moment.»

«C’est un orfèvre, qui prenait le métier de poète très au sérieux. Un « motsicien » comme il se nommait lui-même».

Retraité, Bernard Dionne prépare actuellement son déménagement à Québec, sa ville natale. Afin de marquer son départ, il a décidé de concrétiser cette idée de spectacle.

«Avant de partir, je voulais rendre hommage à la musique française et au jazz, mes deux passions.»

Un spectacle 100% francophone

«Nous serons quatre sur scène, tous francophones. J’y tenais beaucoup», précise Bernard Dionne.

Éric St-Laurent à la guitare, Bernard Dionne à la contrebasse, Pierre Legendre à la batterie, et enfin Phillipe Flahaut au micro, interpréteront 13 chansons de Claude Nougaro, notamment les grands classiques comme Tu verras et Amstrong.

Néanmoins, des arrangements orchestraux feront varier quelque peu ces tubes, en raison de l’absence de piano et de cuivres, deux composantes importantes de l’œuvre du «motsicien».

«Nous n’avons pas trouvé de pianiste francophone», révèle Bernard Dionne, avant d’ajouter: «Ce n’est pas un spectacle rôdé.» En effet, tous les musiciens sur scène revisiteront les chansons de Nougaro pour la première fois de leur carrière.

«Nous avons vraiment hâte», confie l’initiateur du concert, quelques jours avant le grand soir.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Cinq flûtes des cinq continents

North Wind Concerts
Alison Melville est à la tête du projet de concert Encircling the World: Flutes qui sera présenté le dimanche 2 mars à 19h30 au...
En lire plus...

22 février 2019 à 7h00

Troisième revers consécutif pour les Maple Leafs

Les Maple Leafs de Toronto étaient de retour à domicile après un long voyage de 6 parties à l'étranger. Pour l'occasion ils recevaient la...
En lire plus...

21 février 2019 à 22h30

17 255 écrivains canadiens se partagent 12 282 712 $

écrivains
Depuis 30 ans, le programme du Droit de prêt public (DPP) verse aux écrivains canadiens une somme d’argent en reconnaissance de l’utilisation de leurs...
En lire plus...

21 février 2019 à 17h00

La station Kipling: circulez, y a rien à voir

Cette semaine, nous poursuivons les Visites Express consacrées aux extrémités du métro torontois. Après Finch et McCowan, nous nous sommes rendus à l'ouest de...
En lire plus...

21 février 2019 à 13h00

Common law en français: Calgary devance Toronto

Ian Holloway, doyen, Faculté de droit, Université de Calgary; Nickie Nikolaou, vice-doyenne (Calgary); Adam Dodek, doyen, Faculté de droit, Université d’Ottawa; Caroline Magnan, directrice du Programme de certification de common law en français; Alexandra Heine, étudiante de 3e année en droit (Calgary).
Un nouveau partenariat sur l'enseignement de la common law, conclu entre les facultés de droit de l’Université d’Ottawa et de l’Université de Calgary, va...
En lire plus...

21 février 2019 à 11h00

Incertitude environnementale et arrogance humaine

roman
Le premier roman de Christiane Vadnais, Faunes, est un récit dystopique qui s’insère dans un courant de fiction climatique.
En lire plus...

21 février 2019 à 9h00

Ils ont apporté la rougeole à l’école

Encore un. Un père de famille qui se retrouve au centre d’une poussée de cas de rougeole, en Colombie-Britannique, reconnaît ne pas avoir fait...
En lire plus...

21 février 2019 à 7h00

Une assemblée citoyenne de l’AFO sur Facebook

Résistance
L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario organise sa première assemblée citoyenne en direct sur Facebook le mardi 26 février à 17 h.
En lire plus...

20 février 2019 à 17h10

McMichael accueille l’art pluriel de Françoise Sullivan

McMichael
Les femmes à l’honneur! Depuis le 16 février, le Musée d'art canadien McMichael ouvre ses portes à deux expositions itinérantes sur deux grandes artistes:...
En lire plus...

20 février 2019 à 13h00

Facebook, sauveur des journaux?

journaux, presse, médias
Responsable majeur de leur détresse, Facebook vient aujourd’hui au secours des journaux désemparés en promettant 300 millions $ pour divers projets de journalisme local....
En lire plus...

20 février 2019 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur