Dernier coup de théâtre annuel pour les Improbables

Les Verts triomphent en finale

Les Improbables finale 7ème édition
Victoire pour les Verts!
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Improbables foulait les planches une dernière fois cette année pour sa grande finale. Pour sa 7e édition, la troupe d’improvisation théâtrale de Toronto se réunissait ce mercredi 2 mai dans son ancien QG, le Supermarket.

Au fond de ce bar sur l’avenue Augusta, la salle n’a pas tardé à se remplir. Le public était au rendez-vous une dernière fois, pour voir les deux équipes restantes disputer la coupe.

Cette année, c’était les Bleus contre les Verts. Dans une ambiance rondement orchestrée par DJ Flamingo, la soirée était placée sous le signe du rire et de la bonne humeur.

Un arbitrage millimétré

Mais attention, il ne fallait pas en oublier les règles. Et ça, l’arbitre Mathieu St-Laurent le prenait très à coeur.

Pour comprendre, il faut savoir que l’improvisation a un règlement bien précis. Les matchs sont règlementés, selon la Ligue Nationale d’Improvisation, par différents critères. Au début de chaque jeu, l’arbitre définit la nature de l’improvisation, sa catégorie, le thème, le nombre de joueur et surtout la durée.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Improbables finale 7ème édition

Pendant des jeux de 60 secondes à 4 minutes, les improvisateurs bleus ou verts devaient répondre aux attentes de l’arbitre. Du sujet Les plaisirs démodés, à Il y en a un de trop, en passant par le thème L’école de vie, les joueurs n’avaient que 20 secondes pour se concerter.

Certains jeux pouvaient être mixtes, demandant aux deux équipes de jouer ensembles, sans discussion préalable. Une vraie gymnastique théâtrale qui réserve toujours des surprises au public!

Une interaction avec le public

Il était impossible de s’ennuyer, car c’est véritablement les convives qui régissent la compétition. Chaque match est suivi du vote du public, à qui on avait remis des cartons bleus ou blancs au début de la soirée.

Au terme des 15 joutes, la victoire a été attribuée à l’équipe verte.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Des étoiles ont également été décernées, une par équipe. Élise Séguin (équipe bleue) et Florian François (équipe verte) sont devenu montres sacrés de l’improvisation.

L’arbitre lui aussi a pu remettre un prix, qu’il a gratifié à Marie-Ève Charest St-Denis de l’équipe verte.

Les Improbables finale 7ème édition

Après l’effort: le réconfort. Les deux équipes ont pu célébrer leurs talents avec leurs proches et le public lors d’une soirée prévue dans le bar.

Un vent de fraîcheur pour la troupe qui a connu une année un peu difficile depuis son déménagement dans son nouveau QG du Théâtre Bad Dogs sur Bloor. Un envers du décor un peu délicat et une baisse dans les coffres des Improbables.

Pourtant la troupe ne perd pas espoir, et l’organisation de la prochaine saison ne se fera pas en improvisation.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur