Départ à la retraite de la sénatrice Claudette Tardif

Une «grande dame» de la francophonie

La sénatrice Claudette Tardif.


22 janvier 2018 à 17h30

S’il a été question de dualité linguistique dans les débats du Sénat, c’est en bonne partie grâce à la détermination de Claudette Tardif, «une grande dame qui n’a jamais cessé de tout mettre en œuvre pour que le gouvernement respecte ses obligations en matière de langues officielles», a commenté le président de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, Jean Johnson.

La sénatrice franco-albertaine vient d’annoncer qu’elle quittera le Sénat le 2 février, pour passer plus de temps avec sa famille. Le président de la FCFA, originaire lui aussi de l’Alberta, rappelle que Claudette Tardif a siégé à la Chambre haute pendant 12 ans.

«Comme membre, puis présidente du Comité des langues officielles du Sénat, elle a passé au crible tous les éléments de la politique gouvernementale, des obligations linguistiques d’Air Canada à celles de Radio-Canada, pour enfin aboutir à un grand projet: la modernisation de la Loi sur les langues officielles.»

«Je suis particulièrement fière de mon implication pour l’avancement des dossiers de la francophonie en Alberta ainsi que pour l’ensemble du Canada», a-t-elle indiqué par voie de communiqué.

La sénatrice Tardif a illustré comment le Sénat peut jouer son rôle de représentation des minorités au Canada, dit-il. Pour cette raison, d’ailleurs, la FCFA s’est toujours opposée à l’abolition du Sénat quand la question revenait dans les débats politiques nationaux.

Claudette Tardif a été doyenne de la Faculté Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, où elle avait aussi étudié en enseignement.

Active au sein de l’Association interparlementaire Canada-France, dont elle a déjà été présidente, elle a reçu la Légion d’Honneur française en 2016 et, entre autres prix et distinctions, l’Ordre des francophones d’Amérique en 2011, l’Ordre de la Pléiade en 2005, l’Ordre du Conseil de la vie française en Amérique en 2003.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les Palmes académiques à la dame du ravin

Josette Bouchard Palmes académiques
Josette Bouchard, enseignante d'histoire et de géographie à la Toronto French School
En lire plus...

16 février 2018 à 12h12

Une campagne de sociofinancement pour l’album de Kyris

Affiche de sociofinancement premier album Kyris
Kyris n’en est pas à son premier projet, mais celui-ci, il le fait seul. La semaine dernière, ce chanteur-auteur-compositeur français établi à Toronto a...
En lire plus...

16 février 2018 à 11h00

«On parle comme des enfants analphabètes»

Roxann Guerrette
Les propos d’une étudiante acadienne enflamme le web
En lire plus...

16 février 2018 à 10h00

Maître Alexandre Blanchard

Alexandre Blanchard avocat
Dans la région de Toronto, il y a un grand nombre de juristes d’expression française. Cette semaine, je vous présente Maître Alexandre Blanchard. Depuis...
En lire plus...

16 février 2018 à 9h00

Irrigation sur commande pour réduire la consommation d’eau

Jared Stoochnoff AgInnovation
Il faut beaucoup de travail, et beaucoup d’eau, pour produire des arbres et des arbustes sains pour le secteur des plantes ornementales du Canada....
En lire plus...

16 février 2018 à 7h00

Objectif: une présence constante des langues officielles sur la place publique

Raymond Theberge CLO
La vision du nouveau CLO Raymond Théberge
En lire plus...

15 février 2018 à 10h00

L’épaulard capable d’apprendre des mots

Épaulard
Épaulards, baleines et dauphins utilisent une variété de sons pour communiquer entre eux
En lire plus...

15 février 2018 à 9h00

Le Roundup aussi cancérigène que l’amiante? On le saurait!

colza_Côte-d'Or_Bourgogne, Roundup, glyphosate
Si cet herbicide était aussi dangereux, on en aurait de meilleures preuves
En lire plus...

15 février 2018 à 7h00

Les écoles laïques réclament des règles d’admission «cohérentes» pour les écoles catholiques

Un Valentin qui n'est pas une déclaration d'amour...
En lire plus...

14 février 2018 à 16h24

Une chanson anglo-franco pour la Saint Valentin

Pour écrire Paris Amoureux, Mackenzie Kristjon a fait appel à la comédienne Iris Gardet-Hadengue
En lire plus...

14 février 2018 à 10h31

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur