Défendez-vous les droits humains?

C'est à la portée de tous

Êtes-vous un.e défenseur.e des droits humains ? (Amnesty International)


20 janvier 2018 à 12h00

L’année 2018 vient à peine de commencer, nous laissant un horizon encore très entachés d’injustices sociales. 2017, ça a aussi été des combats et des luttes contre ces injustices, notamment avec Amnistie internationale, dont Meryll David-Ismayil préside la branche francophone de Toronto.

Points forts

Pour commencer l’année, elle nous invite à nous demander «Suis-je un ou une défenseur.e des droits humains?». Selon Meryll, tout le monde a la capacité d’en être. Il n’est pas nécessaire d’être engagé et actif dans une ONG pour lutter pacifiquement contre les injustices sociales qui perturbent nos sociétés actuelles.

«On a tous un point fort, ne serait-ce que pour donner un coup de main à une cause. Quel est votre point fort à vous? Chanter, tricoter, créer une affiche, organiser, faire un discours, participer à un événement… Tout le monde peut potentiellement lutter pour un monde plus juste» explique la jeune femme.

Elle renvoie à une vidéo d’explication sur ce sujet, qui, en moins de deux minutes démontre que tout le monde peut-être un ou une defenseur.e des droits humains. Dans la vidéo, qui présente un graphisme minimalisme aux couleurs d’Amnestie internationale, sont énumérés les qualités requises pour prendre part à une cause, et en effet, tout le monde peut y prétendre!

Les parents

Meryll tient à s’adresser aux parents: «Je parle en connaissance de cause: lorsqu’on est parents, on ne trouve pas le temps de s’engager, on est débordés. Mais pourtant, il y a un moyen très simple d’agir, c’est le Lifesaver

Disponible sur le site d’Amnestie international, le Lifesaver est une feuille d’informations mensuelle qui explique aux enfants, de manière simplifiée et avec des mots adaptés, une injustice qui se passe actuellement dans le monde. «C’est très simple, et compréhensible pour des enfants de 9 ans et plus», indique Meryll.

Ne se contentant pas d’expliquer et de dénoncer, le Lifesaver comporte également une partie pour agir. «Il s’agit souvent de la rédaction d’une lettre», explique Meryll. «Cette partie travaille aussi une compétence académique pour l’enfant, ça peut être de l’orthographe, de la grammaire ou de la conjugaison, mais aussi des compétences plus sociales, puisqu’on demande à l’enfant d’exprimer ce qu’il ressent face à cette injustice.»

En anglais, le Lifesaver permet tout de même une rédaction des lettres en français.

Esclavage en Mauritanie

Le Lifesaver de ce mois-ci appelle à agir en faveur de deux Mauritaniens, Moussa Biram et Abdallahi Mattalah emprisonnés à cause de leur combat contre l’esclavage.

D’après l’organisation abolitionniste à laquelle ils appartiennent, c’est 20% de la population mauritanienne qui subit cet esclavage moderne. «Les ONG l’affirment: la Mauritanie est le pays le plus touché au monde par l’esclavage, avec son régime d’apartheid non écrit», indique Meryll.

Moussa Biram et Abdallahi Mattalah emprisonnés à cause de leur combat contre l’esclavage (Amnesty International)
Moussa Biram et Abdallahi Mattalah emprisonnés à cause de leur combat contre l’esclavage.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Deux photographes, deux univers

Expo alliance française
Geneviève Thauvette et Kathleen Hearn, deux artistes torontoises, exposent leurs photographies à l’Alliance française de Toronto jusqu'au 28 mars.
En lire plus...

15 février 2019 à 9h00

Netflix, nouvelle plateforme des bizarreries de Gwyneth Paltrow

pseudoscience
Netflix ne se fera pas de nouveaux amis parmi les amateurs de vulgarisation scientifique et d’information véridiques: l’actrice Gwyneth Paltrow vient d’y obtenir une...
En lire plus...

15 février 2019 à 7h00

Réforme du système de santé: n’oubliez pas les services en français

santé
La décision attendue du gouvernement de l’Ontario de procéder à une réforme structurelle du système de santé serait «une opportunité d’améliorer l’accès aux services...
En lire plus...

14 février 2019 à 16h16

Cybersécurité: quelques clés pour protéger votre vie privée

vie privée
La radio communautaire franco-torontoise CHOQ-FM lance une nouvelle série de capsules vidéos pour sensibiliser les utilisateurs d’internet aux dangers qu’il peut représenter pour leur...
En lire plus...

14 février 2019 à 15h00

Les langues officielles enfin inscrites dans la Loi sur le divorce

La nouvelle Loi canadienne sur le divorce, dont l'ébauche a été adoptée en troisième lecture par la Chambre des communes le 6 février, confirme...
En lire plus...

14 février 2019 à 13h00

Au terminus McCowan, l’un des plus grands centres commerciaux au pays

Nous poursuivons notre tour d'horizon des extrémités du métro torontois à la station McCowan. Cette semaine, Visite Express à l'extrême-Est de la ville pour...
En lire plus...

14 février 2019 à 11h00

Le plus grand gratte-ciel obstruera la vue des Torontois

La construction du gratte-ciel de 306 mètres, nommé The One, qui se situera à l’angle des rues Yonge et Bloor et dont l’achèvement est...
En lire plus...

14 février 2019 à 9h00

Des ados veulent se faire vacciner sans le consentement de leurs parents

vaccin, vaccination
Défiant l’autorité de ses parents, un adolescent de l’Ohio a décidé de se faire vacciner — après avoir découvert qu’il ne l’avait jamais été,...
En lire plus...

14 février 2019 à 7h00

Ce qu’on comprend de l’affaire SNC-Lavalin Jody Wilson-Raybould jusqu’à maintenant

Un mois après le remaniement ministériel dans lequel Jody Wilson-Raybould a été rétrogradée, on comprend mieux ce qui s’est passé en coulisses face au...
En lire plus...

13 février 2019 à 20h40

Un vent d’optimisme sur Cinéfranco jeunesse

Larcelle Lean
Avant même le début du festival, un peu plus de 9 000 spectateurs sont déjà attendus au Famous Player place Canada pour la 10e...
En lire plus...

13 février 2019 à 13h13

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur