Dédramatiser le cancer grâce à la bande dessinée


7 octobre 2014 à 11h46

La guerre des tétons, c’est la première bande dessinée de Lili Sohn, une Française de 29 ans expatriée à Montréal. Le livre est issu de son blogue Tchao Günther, créé en février dernier lorsqu’elle a été diagnostiquée d’un cancer du sein.

Originaire de Strasbourg, Lili Sohn est arrivée à Montréal il y a 6 ans. En février dernier, la nouvelle tombe: elle est atteinte d’un cancer du sein. Ni une, ni deux, elle décide de créer un blogue, intitulé Tchao Günther (Günther, c’est le prénom qu’elle donne à son cancer).

«C’était instinctif. C’était une façon pour moi d’informer mes proches, car ils étaient de l’autre côté de l’Atlantique, une façon de l’annoncer avec des images et des couleurs», explique la jeune femme.

«Transformer le caca en paillettes», comme indiqué sur son blogue, c’est le pouvoir de cette graphiste et c’est le moyen qu’elle a trouvé pour «extérioriser ses émotions» et dédramatiser la situation.

«Je ne voulais pas de pitié et de misérabilisme», insiste la jeune femme.

La question était ensuite de savoir si elle allait partager son intimité avec les gens qui ne la connaissent pas. «Le cancer du sein on en parle souvent, mais rentrer dans le détail comme ça, c’est assez rare», reconnaît Lili Sohn.

De l’internet au livre

Elle s’est finalement lancée dans l’aventure. Comment elle a découvert Günther, l’attente, sa première chimiothérapie, ses inquiétudes, la perte de ses cheveux, elle raconte avec dérision son combat contre le cancer.

Depuis, elle ne cesse de recevoir des commentaires positifs, «des messages de soutien de gens qui m’écrivent leur histoire, de professionnels qui me félicitent, de professeurs de français qui me corrigent (rires), de gens qui tout simplement aiment mon histoire!», note la jeune femme.

Au mois d’avril, elle est contactée par les éditions québécoises Parfum d’encre. «Je me suis roulée par terre», lance Lili Sohn. Pour elle c’était certain qu’un objet serait créé à partir de son expérience, mais elle ne s’attendait pas à ce que cela se fasse aussi vite.

Dans la bande dessinée La guerre des tétons, «le rythme a été revu, on a travaillé cet objet différemment. Il y a aussi pas mal d’inédits et surtout il n’y a pas de fautes d’orthographe!», s’amuse la Strasbourgeoise.

Avoir peur du cancer

Si ses aventures sont destinées à informer avec humour, Lili Sohn croit qu’il faut continuer à avoir peur de la maladie: «Si on n’a plus peur du cancer, on ne va plus se faire dépister», estime l’auteure de la BD.

Son aventure en a fait réfléchir plus d’une. «Moi, du coup, j’ai plein de copines qui sont allées se faire dépister et je trouve ça très bien! Tant mieux!», lance Lili Sohn.

Selon la Société canadienne du cancer, le cancer du sein reste la forme de cancer la plus répondue chez les femmes au Canada. Elle estime que cette année, 24 000 femmes recevront un diagnostic de cancer du sein; cela représente plus d’un quart de tous les nouveaux cas de cancer diagnostiqués chez la femme.

Son blogue: www.tchaogunther.com

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Autochtones et langues officielles

La Charte canadienne des droits et libertés rédigée dans une langue autochtone. (Photo: Radio-Canada)
Des juristes se demandent quelle forme doit prendre l'éventuelle loi fédérale sur les langues autochtones.
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h56

Du changement pour Line Boily et Jean-François Poudrier

Jean-François Poudrier animera le Téléjournal Ontario les fins de semaine.
Radio-Canada à Toronto
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h55

Richard Bona: de la visite rare à St. Catharines

Le bassiste et chanteur de jazz Richard Bona.
Du Cameroon aux USA... grâce à la bureaucratie française
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h54

Patricia Cano lance son nouvel album au Lula Lounge

La chanteuse et comédienne Patricia Cano, née à Sudbury de parents péruviens.
Madre Amiga Hermana
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h53

Des chansons qui resteront à jamais

Beau Dommage: Michel Rivard, Réal Desrosiers, Marie-Michèle Desrosiers, Pierre Huet, Robert Léger, Michel Hinton. Pierre Bertrand était absent. (Photo: Tom Sandler)
Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens intronisait samedi soir quatre auteurs-compositeurs canadiens monumentaux, Beau Dommage, Bruce Cockburn, Neil Young et Stéphane Venne, au...
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h52

Rêver entre ciel et mer à Samana

samana
République Dominicaine
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h43

Man Ray, l’un des artistes les plus originaux du 20e siècle

Man Ray, éditions Taschen, 2017, broché, couverture souple, 21x27,5 cm, 252 pages. La première de couverture reproduit la photographie Érotique voilée, 1933, et la quatrième Le Baiser, 1935.
Peintre et photographe de corps et d'objets inhabituels
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h42

Daniel Poliquin recevra le Prix France-Acadie

Daniel Poliquin
Après avoir fait relâche en 2016 pour redéfinir les auteurs et titres admissibles, le Prix France-Acadie revient en force et annonce que lauréat 2017,...
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h40

Un polar où la vérité est infréquentable

Franz Bartelt, Hôtel du Grand Cerf, roman, Paris, Éditions du Seuil, coll. Cadre noir, 2017, 352 pages, 39,95 $.
Crapuleries et coucheries dans un village belge
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h34

Quiz : Les champignons

champignons
Les mots eucaryotes, thallophytes et eumycètes vous sont probablement inconnus. Ils réfèrent tous aux… champignons.
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h29

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur