Déconfinement : on pourra se faire tatouer un coronavirus!

À cours d'imagination pour votre prochain tatouage? Pourquoi pas une représentation du virus, ou un masque sanitaire, ou un rouleau de papier de toilette? Photo: Marcelo Bragion, Pixabay
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le déconfinement progressif se poursuit en Ontario. Le gouvernement a décidé qu’à compter du 12 avril, les gens vivant en «zone grise» de confinement maximum – Toronto, Peel et Hamilton – pourront se faire couper les cheveux, recevoir une manucure et se faire tatouer, entre autres.

Depuis une semaine, les magasins de détail y sont ouverts à 25% de leur capacité, les terrasses peuvent accueillir des clients, et bientôt, les salons de coiffure, les soins esthétiques et les salons de tatouage pourront rouvrir leurs portes.

covid ontario statistiques déconfinement
Les statistiques de la covid en Ontario ces 30 derniers jours: en bleu les nouveaux cas, en jaune les hospitalisations (ligne noire: les patients aux soins intensifs), en gris les décès.

Cours en plein air

Par ailleurs, les cours d’entraînement physique à l’extérieur seront également permis à compter de ce lundi 29 mars, incluant les entraînements en plein air pour les sports d’équipe et individuels, jusqu’à un maximum de 10 clients.

L’Ontario autorisera aussi les marinas et les clubs de navigation à ouvrir leurs restaurants, leurs bars et tout autre établissement de restauration en plein air, sous réserve de mesures de santé publique.

Services religieux

La province modifie également les limites de capacité extérieure pour les mariages, les funérailles et les services, rites ou cérémonies religieuses tenues dans les régions à tous les niveaux du cadre de couleurs.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Dès lundi, les limites de capacité pour ces événements religieux seront ajustées «pour tenir compte du nombre de personnes pouvant maintenir une distance physique de deux mètres».

Ce changement ne s’applique pas aux rassemblements sociaux, comme les réceptions, associés à ces services.

déconfinement ontario covid vaccin Rick Hillier Doug Ford Christine Elliott pharmacie
L’ex-général Rick Hillier, chef de l’opération de vaccination en Ontario. Derrière lui: la ministre de la Santé Christine Elliott et le premier ministre Doug Ford.

«Frein d’urgence»

Le gouvernement Ford a aussi décidé de modifier l’activation du «frein d’urgence».

Il s’agit de l’option à la disposition du médecin hygiéniste en chef, le Dr David Williams, en consultation avec le médecin hygiéniste d’un bureau de santé publique local, de remettre en place des mesures sanitaires précédemment levées si une région connaît une accélération rapide de la transmission de la covid, ou si son système de santé risque d’être débordé.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur