600 nouveaux diplômés du Collège Boréal

Collège Boréal

30 mai 2018 à 15h30

Au 1 rue Yonge ce lundi 28 mai, le sourire était sur toutes les lèvres des finissants et finissantes. Pour l’annuelle remise de diplôme du Collège Boréal, les étudiants avaient revêtu leurs toges et leurs toques.

«Vous rejoignez aujourd’hui le club sélect des 18 000 étudiants déjà diplômés depuis 1995 par le Collège Boréal» s’est réjoui son président Daniel Giroux.

A la cérémonie du campus Toronto, 80 finissants et finissantes étaient venus pour célébrer la fin d’une scolarité. Mais en comptant tous les établissements du collège, ce sont plus de 600 étudiants qui rentreront sur le marché du travail cette année.

Les familles et les amis étaient présents pour applaudir les récompensés. D’autres membres de la communauté francophone se trouvaient aussi parmi le public pour les féliciter comme Jean Grenier-Godard (AfT), René Viau (CFT) et Renaud St-Cyr (Alpha-Toronto).

Renaud St-Cyr a pu remettre un prix d’excellence académique à deux étudiantes, Judith et Odette.

Grâce à ses commanditaires, le Collège Boréal a pu remettre cette année 2 000 bourses pour un total de 1,3 million de dollars.

Un nouveau monde se prépare

«Aujourd’hui, vous avez les outils pour entrer sur le marché du travail» a commenté Daniel Giroux aux étudiants, juste avant de leur donner ses dernières recommandations pour quitter au mieux le nid.

Daniel Giroux, le président du Collège Boréal

«Le seul endroit où le succès précède le travail est dans le dictionnaire» a-t-il ajouté afin de motiver les troupes avant leur entrée sur le marché du travail.

C’était également l’occasion pour le directeur de rappeler l’une des valeurs les plus chères dans ce nouveau monde qui attend les étudiants: «le travail d’équipe». Le directeur les a encouragés à toujours faire passer le besoin des autres avant le leur.

Le succès de Boréal

C’était un bon moment pour la direction de se remémorer le succès du Collège Boréal ces précédentes années. C’est avec fierté que le président présente son établissement comme le meilleur collège parmi les 24 présents en Ontario.

Ce classement se répartit selon des critères bien précis: la satisfaction des étudiants, celle des diplômés, de ses employeurs et surtout au nombre d’emplois trouvés après les études.

Collège Boréal
Toques et toges étaient de mises

«Nous sommes fiers de savoir que 96 % des employeurs sont satisfaits de nos élèves» a pu affirmer Daniel. Ce dernier en est à sa deuxième année en tant que président de l’établissement et sa fierté ne dérougit pas. «Année après année, je vois autant de potentiel et d’espoir pour le futur de notre pays» a-t-il ajouté.

Après l’hymne canadien chanté par Daniel Nahimana, professeur d’éducation spécialisée, les étudiants ont défilé pour recevoir leurs diplômes. Un nouveau moment de partage pour la communauté francophone de demain. Et comme l’a exprimé Daniel Giroux à ce propos «parler deux langues est plus qu’un cadeau à faire à ses enfants».  

Avec leurs certificats sous le bras, avant de jeter leurs toques en l’air, les étudiants se sont vus une dernière fois félicités pour «leurs accomplissements, leurs diversités et leurs racines».

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Donald Ipperciel quitte Glendon mais reste à York

Il va développer «l’université numérique»
En lire plus...

18 juin 2018 à 17h27

Avec «Crée ton université», l’UOF inclut les jeunes

crée ton université
Clôture des candidatures ce mercredi 20 juin
En lire plus...

18 juin 2018 à 16h25

Le Prix Jeanne Sabourin à Claude Guilmain

Prix Jeanne Sabourin
9e Gala Reconnaissance de Théâtre Action
En lire plus...

18 juin 2018 à 15h59

Accueil «par et pour» les francophones à l’aéroport Pearson

Une initiative à répéter dans d’autres aéroports au pays
En lire plus...

18 juin 2018 à 14h59

Marche gastronomique dans Chinatown

Dix plats dans six restos en deux heures et demie
En lire plus...

18 juin 2018 à 10h00

Quand les « indiennes » ont révolutionné la mode européenne

Pour saisir le sens et l’importance d’une découverte, il faut se replacer à l’époque où celle-ci a été faite. En Europe, dans le passé,...
En lire plus...

17 juin 2018 à 11h00

Errer entre deux mondes

Guy Bélizaire vient de publier À l’ombre des érables et des palmiers, un recueil de nouvelles dont certaines sont écrites au « je ». Est-ce une...
En lire plus...

17 juin 2018 à 9h00

Quiz : Le lundi de la matraque

quiz
Ça brassait au Québec dans les années 60-70: le Lundi de la matraque en est un épisode mémorable.
En lire plus...

17 juin 2018 à 7h00

Suer pour rester en santé

santé
Recherche et activité physique : un demi-siècle de médecine préventive
En lire plus...

La schizophrénie du placenta

On savait déjà que les sources de la schizophrénie étaient en partie génétiques. Et une hypothèse veut depuis longtemps que des complications pendant la...
En lire plus...

16 juin 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur