Dans les écoles de MonAvenir: double semaine éducation catholique et santé mentale

éducation catholique, MonAvenir
Le visuel de la Semaine de l'éducation catholique au Conseil scolaire catholique MonAvenir.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Rebâtir. Rétablir. Renouveler ensemble. Ces trois thèmes et mots-clics de la Semaine de l’éducation catholique, soulignée dans les écoles du Conseil Monavenir jusqu’à ce vendredi 6 mai, pourraient aussi être associés aux activités de la Semaine de la santé mentale et du bien-être programmées pendant tout le mois.

Ces temps «d’introspection, de prière et de célébration» sont deux occasions qui se présentent pour les élèves, membres du personnel et la communauté, indiquent les responsables du Conseil scolaire. «Tous sont appelés à se recueillir et songer à leur bien-être émotionnel et spirituel.»

Les élèves pourront prendre part à différentes activités sous l’angle de l’espérance chrétienne. L’objectif est de «mettre au défi les élèves en les amenant à intégrer et articuler les valeurs chrétiennes qui sous-tendent l’éducation catholique».

«Nous offrons un milieu de vie francophone et catholique motivant l’élève à devenir un citoyen engagé, fier de son identité, prêt à bâtir son avenir et à atteindre ses plus hautes aspirations», indique la présidente Geneviève Grenier.

santé mentale, MonAvenir
Le visuel de la Semaine de la santé mentale et du bien-être au Conseil scolaire catholique MonAvenir.

Parler pour vrai chez MonAvenir

Justement, cette année, la Semaine de la santé mentale et du bien-être veut «Parler pour vrai».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«L’empathie permet de mieux nous comprendre et nous rapprocher les uns des autres. En nous mettant à la place des autres, nous tentons de comprendre d’où ils viennent, des raisons pour lesquelles ils pensent ou agissent de telle ou telle», fait-on valoir.

MonAvenir
André Blais

À MonAvenir, on mentionne que «la pandémie a fait ressortir une évidence: nous sommes aussi semblables que différents». Une chose demeure, pourtant: «nous sommes tous enfants de Dieu».

À l’instar de l’équipe du Service de la construction identitaire pour la Semaine de l’éducation catholique, l’équipe d’appui en santé mentale et bien-être du Conseil MonAvenir a préparé une trousse pour la Semaine de la santé mentale et du bien-être qui sera abordée en salle de classe.

Le directeur de l’Éducation, André Blais, invite les élèves et les membres du personnel à partager sur les réseaux sociaux différentes actions et activités adaptées à leur réalité, en utilisant les mots-clics #ParlerPourVrai et #SemaineDeLaSantéMentale.

Soutien en santé mentale toute l’année

Geneviève Grenier ajoute que «le bien-être des élèves et de tous les membres de la communauté fait partie de notre mission quotidienne». En effet, le Conseil scolaire offre toute une gamme de services de santé mentale dans ses écoles tout au long de l’année.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
monavenir, école saint-michel
Geneviève Grenier.

La présidente invite la communauté entière à «créer un espace pour #ParlerPourVrai».

«L’empathie est une qualité qui se développe et s’apprend avec le temps. Pour s’entraider, il faut d’abord s’écouter.»

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année plus de 17 000 élèves, au sein de ses 62 écoles sur le grand territoire allant de Peterborough à Niagara, en passant par Toronto.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur