Dans la région de York, c’est «Bonjour Welcome»

Bonjour Welcome AFRY

5 février 2018 à 9h00

L’Association des francophones de la région de York (AFRY) s’associe à la campagne ontarienne Bonjour Welcome en invitant les commerces et professionnels à afficher leur bilinguisme.

«Il s’agit d’une campagne positive qui vise à inciter les francophones de la région de York, ainsi que les visiteurs, à demander d’être servis en français lorsqu’ils effectuent des achats ou qu’ils utilisent des services offerts par les gens d’affaires régionaux», indique la directrice générale Nadia Martins.

Elle ajoute que la campagne Bonjour Welcome comporte également un volet qui s’adresse directement aux commerçants et aux gens d’affaires, autant francophones qu’anglophones. «J’invite les gens d’affaires de la région de York à afficher fièrement qu’ils peuvent servir leurs clients en français et en anglais. Ils réaliseront rapidement que le bilinguisme est bon pour les affaires. À mon avis, servir un client dans sa langue fait partie d’un service à la clientèle de qualité.»

Les entreprises intéressées à afficher fièrement leur bilinguisme peuvent se procurer gratuitement des articles promotionnels de Bonjour Welcome de l’AFRY.

Elles peuvent également se prévaloir d’un service rapide de traduction pour les menus, affiches et autres documents du genre, de cliniques de formation linguistique sur les termes propres à certains secteurs de l’économie, et elles peuvent aussi capitaliser sur les réseaux de la francophonie pour recruter du personnel bilingue.

La campagne Bonjour Welcome se déroule en partenariat avec l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario et est rendue possible grâce à un financement du gouvernement du Canada.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Simon Jalbert: une idée à la minute

À 28 ans, Simon Jalbert a déjà cinq entreprises à son actif. Le fondateur de Traction House, spécialisée dans le marketing ciblé, fait le...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 14h30

Élections scolaires: nos candidates et candidats

élections municipales et scolaires
Voici la liste des candidates et candidats aux élections scolaires du 22 octobre 2018 dans chacune des circonscriptions, ou régions, de nos deux conseils...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 11h00

Gilles Archambault a tenu un journal intime de citations

En toute reconnaissance
Depuis une cinquantaine d’années, Gilles Archambault a inscrit des phrases (citations) dans un carnet bleu, sur des thèmes qui lui sont chers.
En lire plus...

15 octobre 2018 à 8h00

Wanda Plus TV: promouvoir la culture africaine

Wanda Plus TV
Créée à l'initiative de José Ndzeno, Wanda Plus TV est la nouvelle chaîne torontoise dédiée à la promotion de la culture africaine.
En lire plus...

14 octobre 2018 à 15h30

Luc de Larochellière de retour sur scène avec son groupe original

Luc de Larochellière
En 1988, le chanteur Luc de Larochellière sortait Amère America, qui allait devenir disque d’or. Luc de Larochellière en célèbre le 30e anniversaire en...
En lire plus...

14 octobre 2018 à 13h00

Littérature de la confrontation

Qui a tué mon père
Qui a tué mon père. Édouard Louis ne pose pas une question, il accuse. À 25 ans, l'auteur a publié trois romans autobiographiques traduits...
En lire plus...

14 octobre 2018 à 9h00

Quiz: 1968, année inoubliable

quiz
1968 est une année riche en événements. Vous rappelez vous de tout ?
En lire plus...

14 octobre 2018 à 7h00

Le « cohousing » en marche à Winnipeg

habitat groupé
Le « cohousing » regroupe des familles, des couples ou des personnes seules autour d’une «maison commune», où ils partagent des services d’usage courant....
En lire plus...

13 octobre 2018 à 15h30

Les producteurs laitiers canadiens sacrifiés ?

Johnny Gallant
Les producteurs laitiers du Canada n’ont pas mis longtemps à réagir aux modalités de l’accord avec les États-Unis et le Mexique qui, s’il est...
En lire plus...

13 octobre 2018 à 12h00

Port du voile: pour vivre sans se cacher

musulmane
Lorsqu’elle a choisi de porter le voile, Loubna Dabet a senti que la France lui imposait une façon de vivre qui ne lui convenait...
En lire plus...

13 octobre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur