Daniel Poliquin, traducteur lauréat

Le romancier Daniel Poliquin a traduit l'essai d'Alexandre Trudeau.
Partagez
Tweetez
Envoyez

L’écrivain franco-ontarien Daniel Poliquin remporte, ce 1er novembre, le Prix littéraire du Gouverneur général, catégorie Traduction, pour sa version française de Barbarian Lost: Travels in the New China d’Alexandre Trudeau (Harper Collins Publishers).

La traduction s’intitule Un barbare en Chine nouvelle et est publiée aux Éditions du Boréal.

Alexandre Trudeau (le frère de Justin) retrace ici ses pérégrinations en Chine, pays qui est synonyme de démesure, et brosse un portrait saisissant d’une société contemporaine, sans doute le plus grand laboratoire où se dessine l’avenir de l’humanité.

Selon les membres du jury, «l’écriture sobre et directe de Daniel Poliquin nous tient constamment en haleine. Le traducteur a intégré l’information du texte de départ et il l’a réaménagée en français. On a l’impression d’un traducteur qui aurait fait le même voyage que l’auteur, comme un journaliste qui l’aurait accompagné.»

Daniel Poliquin remporte son second Prix du Gouverneur général. En 2014, il avait état lauréat dans la catégorie Traduction pour L’Indien malcommode, de Thomas King.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Poliquin a publié plusieurs romans aux Éditions du Boréal, dont Cherche rouquine, coupe garçonne cette année.

Il a traduit maints auteurs de langue anglaise, dont Jack Kerouac, Mordecai Richler, Matt Cohen, W.O. Mitchell et Douglas Glover. On lui doit la traduction de la biographie magistrale de David Hackett Fisher, Le Rêve de Champlain.

Récipiendaires franco-ontariens des Prix littéraires du Gouverneur général :

Cécile Cloutier, L’écouté (poésie, 1986)

Jean Marc Dalpé, Le Chien (théâtre, 1988)

Patricia Smart, Écrire dans la maison du père (essai, 1988)

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

François Paré, Les Littératures de l’exiguïté (essai, 1993)

Michel Ouellette, French Town (théâtre, 1994)

Jean Marc Dalpé, Il n’y a que l’amour (théâtre, 1999)

Robert Dickson, Humains paysages en temps de paix relative (poésie, 2002)

Michel Bock, Quand la nation québécoise débordait les frontières : les minorités françaises dans la pensée de Lionel Groulx (essai, 2005)

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Annette Hayward, La querelle du régionalisme au Québec (104-1931) : vers l’autonomisation de la littérature québécoise (essai, 2007)

Nicole Champeau, Pointe Maligne : L’infiniment oubliée (essai, 2009)

Daniel Poliquin, L’Indien malcommode : un portrait inattendu des Autochtones d’Amérique du Nord (traduction, 2012)

Daniel Poliquin, Un barbare en Chine nouvelle (traduction, 2017)

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur