Crises cardiaques: les femmes moins portées sur le 911

Partagez
Tweetez
Envoyez

Même si elle pense avoir une attaque cardiaque, plus d’une femme sur trois n’appelle pas le 911. Ce n’est toutefois pas parce que les femmes ont une attitude différente face à la douleur: les symptômes d’un problème cardiaque se présentent différemment chez les femmes.

Loin de la vision hollywoodienne de l’homme qui sent une douleur à la poitrine et tombe sur le tapis, les premiers signes chez les femmes vont d’une fatigue inhabituelle à des nausées en passant par des étourdissements. Le point commun à tous ces symptômes étant leur caractère «inhabituel».

La statistique sur le tiers des femmes qui ne s’inquiètent pas provient de l’Association américaine des maladies du coeur. Ajoutez à cela, explique la chroniqueuse Jane Brody, que si les femmes sont nombreuses à se préoccuper du cancer, peu craignent des problèmes cardiaques — alors qu’ils figurent désormais en première place des causes de décès aux États-Unis, selon un rapport récent du Centre de contrôle des maladies.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur