Covid : c’est pas fini…

Kit de test rapide de covid.
Kit de test rapide de covid.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Il y a, dans ma bulle sociale, quatre personnes qui ont contracté la covid autour de la fin de semaine de Pâques 2022. Quatre personnes différentes, qui n’ont pas eu de contact entre elles. Qui sont triplement vaccinées ou plus.

Bon, les symptômes n’ont pas été très graves: une mauvaise grippe de trois jours. Pas d’hospitalisation. Ce qui démontre que les vaccins ont quand même un effet probant.

Une autre amie m’a raconté que quatre de ses collègues de bureau (oui, il y a retour au bureau pour certains et certaines), ont contracté le virus dans les deux dernières semaines.

J’apprécie que vous vous inquiétiez pour moi, mais ça va. Je me suis testée – pas évident la première fois – avec succès. Donc négatif.

covid
Les cinq grandes vagues d’hospitalisations en Ontario en raison de la covid. Ligne noire: les patients aux soins intensifs. La cinquième vague sous-estime peut-être le nombre de cas, moins graves que dans le passé, donc plus nombreux à ne pas nécessiter d’hospitalisation.

Auto-tests

Tout ce beau monde s’est testé à la maison grâce à ces adorables petits kits distribués gratuitement et allégrement.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Rien de cela n’est déclaré officiellement. Les gens sont adultes, éduqués, ils s’auto-isolent d’eux-mêmes. Pas grave, on remet le brunch à la semaine prochaine.

Ma bulle sociale n’est pas énorme – et elle s’est singulièrement rétrécie depuis la pandémie. Donc, si moi, toute seule moi, je connais directement quatre personnes qui ont été infectées dans les dernières semaines – et des personnes qui sont trèèèèès prudentes – il doit donc y en avoir pas mal!

Tout cela n’est pas recensé.

Les données «officielles» sur les divers sites gouvernementaux et reproduits dans les médias, elles disent quoi à propos de la situation réelle sur le nombre de cas de covid? Si les infections qui ne suscitent pas d’hospitalisation ne sont plus comptées, où en est-on vraiment dans la pandémie?

Je pense surtout aux personnes à risque, les plus vulnérables, celles avec un système immunitaire compromis. Doivent-elles se barricader pour les prochaines années?

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Mutation perpétuelle du virus

Le Dr Kieran Moore, l’hygiéniste en chef de l’Ontario, vient de prédire un été relativement calme en ce qui concerne la covid. Il est cependant inquiet de la mutation perpétuelle du virus en variants à l’infini et recommande de continuer à se faire vacciner.

Depuis le début d’avril, l’Ontario offre une quatrième dose aux personnes immuno-compromises et aux personnes de 60 ans et plus. Le Dr Moore indique que seulement 21,8% des personnes dans cette catégorie l’ont fait.

Je ne sais pas pour vous, mais moi j’aimerais bien un vrai été cette année. Mais je vais aussi rester vigilante. Et bienveillante.

Questions hors d’ordre

Pourquoi est-ce que les fabricants et les distributeurs de médicaments pour l’arthrite les mettent dans des bouteilles impossibles à ouvrir sans un chalumeau?

Quelles sont la durée et l’intensité idéales pour réchauffer un croissant au micro-ondes sans qu’il se transforme en carton gaufré ?

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Dans mon édifice à condos, il y a eu une grosse rénovation des aires communes qui a duré plusieurs mois. Il fallait vraiment changer le décor des années soixante-dix. Nous avions des Garbage Chutes. Post-réno, ce sont maintenant des Refuse Rooms.

Je comprends que les déchets ont le droit de s’auto-identifier comme ils veulent. C’est sensible, un déchet. Ça a le droit à la dignité, comme tout le monde.

LMBaudry
Refus global?

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur