CoViD-19: l’Ontario prévoit entre 3000 et 15 000 morts

Le gouvernement de l'Ontario promet d'être transparent avec la population sur la pandémie.
Partagez
Tweetez
Envoyez

D’ici la fin de la pandémie, on estime qu’entre 3 000 et 15 000 personnes décéderont en Ontario de la CoViD-19 malgré les mesures de santé publique mises en place. C’est ce que montre une modélisation présentée ce vendredi 3 avril par le premier ministre Doug Ford.

Cela se comparerait à 100 000 décès si aucune mesure n’avait été prise.

Le gouvernement cherchera à limiter encore davantage les déplacements et le nombre d’entreprises «essentielles» pour freiner la progression de la pandémie.

La modélisation indique aussi que:

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

– Les personnes de plus de 60 ans courent un risque plus élevé de contracter la maladie et de souffrir de problèmes graves entraînant la hausse des taux de mortalité.

– Sans les mesures déjà prises par le gouvernement, quelque 300 000 Ontariens et Ontariennes auraient contracté la CoViD-19 à ce jour et environ 6 000 d’entre eux seraient décédés de la maladie.

«L’Ontario entre dans une étape cruciale de sa lutte contre la CoViD-19», a souligné la ministre de la Santé, Christine Elliott. Sa modélisation montre toutefois que la pandémie prendra plusieurs mois à éradiquer.

«Les chiffres publiés aujourd’hui donnent à réfléchir. Même s’ils révèlent une voie catastrophique, ils servent également d’appel à l’adoption de mesures plus importantes. Nous comptons sur chaque résident de l’Ontario pour rester à la maison afin de freiner la propagation du virus. Des vies dépendent du respect de cet avis par le public.»

La ministre de la Santé, Christine Elliott, et le premier ministre Doug Ford.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur