Coup de coeur débridé avec Mélanie Brûlée et Pandaléon samedi

Mélanie Brûlée
Partagez
Tweetez
Envoyez

La série de trois concerts Coup de coeur, présentée chaque automne par le Centre francophone de Toronto, démarre en beauté ce samedi 5 novembre à 20h au théâtre Spadina de l’Alliance française, avec le indie-rock énergique de Mélanie Brûlée et le prog-rock planant de Pandaléon, deux vedettes de l’heure en Ontario français.

Ce sera un des derniers concerts de Mélanie Brûlé et ses trois musiciens inspiré de son album solo Débridée, puisqu’elle part peu après tourner en Alberta avec Anique Granger dans un registre plus folk, puis travailler cet hiver à Nashville avec son réalisateur, pour peut-être revenir avec du matériel pour un nouvel album dès l’an prochain.

«Je ne déménage pas à Nashville», précise en entrevue à L’Express l’artiste de Cornwall, qui a vécu en Australie de 2003 à 2011 avant de s’établir à Toronto, où elle poursuit de front plusieurs activités: pour Francofête (spectacles), Dinner And A Song à Scarborough (programmation), TFO (jury pour la compétition Planète BRBR), en plus de continuer de chanter en Ontario et au Québec.

Le festival Coup de coeur, fondé à Montréal il y a 30 ans, emmène ses artistes en tournée dans une quarantaine de villes du Canada. Mélanie Brûlée, qui ne se produira pour Coup de coeur qu’à Toronto et Hearst, est une exception.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour ce spectacle, Mélanie Brûlée nous réserve quelques surprises, dont des projections – «puisque le théâtre de l’AFT le permet» – réalisées avec l’aide de ses amis de BRBR.

Pour fêter le 30e anniversaire du Coup de coeur, le CFT invite la communauté francophone à resserrer ses liens en participant à un cocktail avant chaque spectacle, dès 18h30.

Également originaire de l’Est ontarien, le trio Pandaléon, dont l’album Atone se trouve en nomination au GAMIQ, dans la catégorie «Album indie rock de l’année», s’impose lui aussi dans le paysage musical franco. D’aucuns qualifient le trio de «Pink Floyd franco-ontarien».

Au Artscape Youngplace, le 18 novembre, le CFT fait venir le Belge Antoine Chance, et le 30 novembre le Québécois Philippe Brach.

Pandaléon
Pandaléon

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur