Coup de coeur pour un tromboniste

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le premier des trois «Coups de coeur francophones» de novembre a lieu ce jeudi 6 au Daniels Spectrum (quartier Dundas et Parliament) et met en vedette le Benoît Paradis Trio, de Montréal.

Actif sur la scène québécoise, Benoit Paradis esquisse dans ses chansons jazz ses blues quotidiens de tromboniste-poète un peu «parti».

Sur scène, à l’aise comme dans son salon, le drôle de chanteur joue tour à tour trombone, guitare, trompette et percussions, accompagné de ses complices Chantale Morin au piano et Benoit Coulombe à la contrebasse.

Lâche-pas la patate, c’est le titre de leur 2e album et de ce spectacle de la tournée pancanadienne Coup de coeur, dont l’étape torontoise est gérée par le Centre francophone.

Le groupe formé en 2006 interprète majoritairement en spectacle les chansons de Benoit Paradis, agrémentées de standards traduits (All Of Me, Everything Happens To Me, In A Mellow Tone), et de reprises de Boris Vian, René Lussier, Felix Leclerc… Un jazz feutré mais pas snob pour deux sous, qui ne vise qu’à décrocher des sourires.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cette soirée du 6 novembre, qui lance le festival Coup de cœur francophone, est accompagnée d’un cocktail dînatoire compris dans le prix d’entrée de 20$.

Le jeudi suivant, 13 novembre, ce sera au tour du Franco-Ontarien Stef Paquette de monter sur la scène de l’hôtel Gladstone, avec ses chansons de Salut de l’arrière-pays (Trille d’Or du meilleur album en 2013).

Enfin, le samedi 29 novembre, les Hay Babies (du «indie folk» de l’Acadie) et les Soeurs Boulay (groupe de l’année au récent gala de l’ADISQ!) donnent rendez-vous à la francophonie torontoise à Harbourfront pour une soirée de musique nostalgique et de douce folie assumée.

www.centrefranco.org/arts-et-culture/

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur