Contrastes et sourires de l’Inde au Rajasthan, terre des Mahārājas

Inde
Le City Palace d'Udaipur. Photos: Aurélie Resch
Partagez
Tweetez
Envoyez

C’était il y a quelques jours. Je reçois un message de Shabnam, une guide rencontrée à Delhi, en Inde, et devenue une amie. «Je me marie». Un éclat de rire au téléphone, des couleurs chatoyantes dans une kyrielle de photos envoyées.

En quelques secondes, je me retrouve à Delhi, ville grouillante, bruyante et ô combien chaleureuse.

Les souverains de l’Inde

Delhi a été le départ d’un voyage au Rajasthan, terre des Mahārājas, grands souverains de l’Inde. Shabnam s’est imposée comme une mine d’énergie et d’informations sur la ville qu’elle m’a fait parcourir à pied et en pousse-pousse.

Tout était prétexte à rire, à se mélanger aux locaux dans un marché ou venus faire la fête sur une place à la tombée du jour. Circulation folle, voire impossible, en voiture. Mieux vaut utiliser ses pieds ou un vélo et faire corps avec la foule.

Regards intenses, marchandages, offres, sourires, thé chai partagé à même la rue… L’Inde se goûte, se sent, se touche et se partage avant tout.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Inde
Le temple sikh Gurudwara Bangla Sahib.

Une soirée au temple sikh

Point d’orgue de cette ville de l’Inde où l’on vend des plumes de paon aux feux rouges, où l’on peut se faire coiffer et raser sur un bord de trottoir et découvrir des douceurs très sucrées aux couleurs improbables sur les étals des rues: une soirée au temple sikh de marbre blanc Gurdwara Bangla Sahib, où nous avons cuisiné avec les fidèles dans une immense cuisine des repas pour les plus démunis.

Ici, quotidiennement, enfants et personnes âgées s’activent pendant plusieurs heures pour nourrir quelque 50 000 personnes.

Inde
Cuisine au temple sikh Gurudwara Bangla Sahib.

Rencontres importantes

Des rencontres au fil des jours, sur un itinéraire qui enfilera comme des perles à un collier les villes d’Agra, de Jaipur et d’Udaipur, il y en aura. Toutes auront leur signification, leur douceur.

Une jeune femme aux yeux d’un vert émeraude travaillant dans une hacienda perdue à flanc de colline, où le riche propriétaire élevait des chevaux pour le polo. Ses silences, ses regards intenses, ses sourires étaient des royaumes à eux seuls.

Inde
Marchande au bord de la route.

Ragu, petit homme jovial et chauffeur de taxi privé qui aimait tant s’arrêter en chemin pour faire découvrir «son Inde» avec ses marchés, ses connaissances et qui prenait plaisir à raconter l’Histoire à travers la petite histoire.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un jeune homme heureux de m’inviter à la cérémonie de mariage familiale.

Inde
Couturier sur le trottoir à Delhi.

Une vieille vendeuse de cigarettes et de thé qui, en un tour de main, derrière un châle tendu, m’a parée d’un sari pour entrer dans le Taj Mahal, des enfants désireux de jouer et de partager un peu de leur quotidien…

Je garde du Rajasthan des rencontres spontanées émouvantes dont certaines se sont transformées en amitié.

Inde
Tuks Tuks améliorés à Delhi.

Monuments de l’Inde à l’architecture raffinée

Cette partie au nord de l’Inde qui jouxte le Pakistan m’a aussi séduite par sa lumière et monuments à l’architecture raffinée, son héritage des règnes des Mahārājas.

Flâner au lever du soleil autour du bassin du Taj Mahal, s’imprégner du calme des lieux et de l’élégance de ce temple qui prit 17 années à voir le jour et qui est considéré comme un joyau de l’architecture moghole fut un éblouissement.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Inde
Notre correspondante Aurélie Resch devant le Taj Mahal à Agra, dans la province d’Utar Pradesh dans le nord de l’Inde.

À Jaipur, c’est la curiosité qui l’emportait quand je levais les yeux sur la façade à cinq étages du Palais des vents. Quelle était donc la vie de ces femmes dissimulées derrière les minuscules fenêtres aux volets de bois qui pouvaient observer la vie dehors sans jamais être vues.

Orgue rouge pour certains, ruche dorée pour d’autres, ce magnifique palais de la fin du XVIIIe siècle est une pure merveille.

Inde
Puit à escalier sur la route de Agra à Jaipur.

Jouer à cache-cache entre les colonnes

À Jaipur toujours, le City Palace est un terrain de jeu pour qui aime jouer à cache-cache entre les colonnes et dans les nombreuses salles. Les enfants ne s’en privent d’ailleurs pas, tout comme les jeunes couples venus de Delhi ou des environs.

À 11 km de Jaipur, le Palais d’Amber, d’une incroyable beauté, invite à la contemplation.

J’ai pris beaucoup de plaisir à déambuler de cour en cour et de salle en salle, à observer la course du soleil dans le ciel de l’Inde qui apporte un jeu de lumière irréel sur le grès rouge et le marbre des monuments.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Inde
Le Fort rouge d’Agra.

Poésie et de douceur à Udaipur

Mais c’est Udaipur sans doute, entourée par les lacs Pichola, Fateh Sagar et Swaroop Sagar, qui a conquis mon cœur.

J’y ai trouvé beaucoup de poésie et de douceur, une vie au rythme plus lent dont les jours commencent et se terminent par des ablutions, où on prend le temps de savourer un thé, de se promener dans le Jardin des Demoiselles, de naviguer sur les eaux du lac Pichola quand le soleil se couche.

La vie nocturne y est festive avec de la musique jouée derrière les murs et dans la rue, des rassemblements en famille sur les bords du lac…

Pour autant, on se laisse séduire par la beauté et l’exotisme de l’Inde et de ses palais et temples, véritables chefs-d’œuvre architecturaux et témoins d’une époque ou opulence, élégance et raffinement allaient de pair.

Inde
Des éléphants au Amber Palace de Jaipur.

Après la pandémie en Inde…

Quand les frontières rouvriront et qu’il sera à nouveau possible de voyager sans risques, nul doute que je retournerai en Inde poursuivre plus avant mon exploration d’un pays au charme ensorceleur.

Shanti Travel organise des séjours sur mesure dans toute l’Inde.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur