Conseils juridiques disponibles aux survivantes d’agression sexuelle

Maître Julie Lassonde
Partagez
Tweetez
Envoyez

À Toronto, les victimes d’agression sexuelle peuvent bénéficier de conseils juridiques spécialisés d’avocates compatissantes, ayant de l’expertise sur les questions de violence faite aux femmes et dans différents domaines du droit qui s’entrecoupent. Ces avocates sont aussi formées en matière d’approches anti-oppression et qui tiennent compte des traumatismes.

C’est à la Clinique juridique Barbra Schlifer que les personnes qui s’identifient comme femmes ou qui ont une identité sexuelle non-binaire, qui ont survécu à une agression sexuelle et qui vivent à Toronto, peuvent consulter une avocate qui comprend ce qu’elles ont vécu et qui peut discuter avec elles de leurs options.

Ce programme est pour vous si vous avez été agressée sexuellement et que vous êtes âgée de 16 ans et plus; si vous êtes une adulte ayant survécu à une agression sexuelle dans votre enfance; si, dans le passé, vous avez vécu une agression sexuelle; ou si vous êtes à la recherche d’aide pour dénoncer une agression sexuelle récente.

Ces services sont disponibles non seulement dans les deux langues officielles des tribunaux de l’Ontario, mais aussi, par l’entremise de services d’interprétation, dans les autres langues. Ils doivent être réservés à l’avance en contactant, entre 9h00 et 17h00, du lundi au vendredi, l’accueil de la Clinique au 416-323-9149, poste 234; [email protected]; www.SchliferClinic.com.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En supplément aux employés de la Clinique, la capacité française de ce programme financé par le ministère du Procureur général de l’Ontario est assurée par l’avocate Julie Lassonde. Selon Me Lassonde, «le programme d’avis juridiques indépendants permet d’avoir accès aux services gratuits et confidentiels d’une avocate, sans aucune obligation de faire d’autres démarches comme de rapporter l’agression sexuelle à la police. C’est une occasion de mieux comprendre ses droits et d’obtenir des conseils sur les options qui s’offrent à nous.»

Au cours des dernières années, Me Lassonde a développé une entreprise de consultation se spécialisant dans les domaines de l’égalité des sexes et de la justice sociale. De 2008 à 2010, elle a aussi travaillé à temps partiel comme avocate chercheuse à la Commission du droit de l’Ontario où elle a dirigé un projet de droit de la famille. De 2010 à 2012, elle a été directrice générale fondatrice de la première maison d’hébergement pour femmes francophones à Toronto.

À l’occasion, la Clinique juridique Barbra Schlifer intervient dans des causes types devant les tribunaux. Cela a notamment été le cas dans l’affaire R. c. Quesnelle, [2014] 2 RCS 390, où la Cour suprême du Canada a statué que les dossiers de police sans lien avec une affaire entendue au tribunal ne peuvent pas être utilisés contre les victimes d’agression sexuelle.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur