Chiens et chats ne voient pas les mêmes couleurs que nous

C'est vrai que les chiens et les chats sont plutôt daltoniens. (Photo: Ioana Grecu | Dreamstime.com)


19 août 2018 à 14h00

La plupart des propriétaires de chiens et de chats prennent pour acquis que leur animal de compagnie possède une vision différente des humains. Mais est-il juste de dire qu’ils sont daltoniens?

C’est connu, les humains voient les trois couleurs primaires que sont le bleu, le jaune et le rouge. Et c’est la combinaison de ces trois couleurs qui nous permet de voir toutes les variétés de vert, d’orange, etc.

En langage savant, on dit que nous sommes trichromates, ce qui signifie que nos yeux contiennent trois différents types de cônes, un pour chaque couleur primaire.

Deux types de cônes

En comparaison, les chats et les chiens sont dichromates, ce qui veut dire que leurs yeux n’ont que deux types de cônes. C’est aussi le cas chez les humains que l’on dit daltonien: l’un des trois cônes est absent ou non fonctionnel.

La comparaison avec les humains n’est toutefois pas parfaite. Chez les chiens, au lieu de détecter le bleu, le rouge et le jaune, leurs cônes sont sensibles au violet et au vert-jaune, mais moins sensibles que chez les humains.

Un troisième type chez les chats

Quant aux chats, le mystère plane. Nous savons qu’ils ne possèdent que deux types de cônes sensibles au violet et au vert.

Certaines études ont néanmoins indiqué que ces félins pourraient être dotés d’un troisième type de cône sensible à la lumière ayant une longueur d’onde de 500 nanomètres, ce qui correspond à un bleu verdâtre.

Ces études ne font toutefois pas l’unanimité, et d’autres chercheurs croient avoir découvert des cônes sensibles au rouge. Cela pourrait vouloir dire que les chats ont une vision semblable aux singes rhésus (appelée «vision diurne trichromatique»): un chat pourrait donc voir les trois mêmes couleurs primaires que nous, mais à un degré moindre en terme de clarté et de saturation.

Une vision tout à fait différente

Les différences ne s’arrêtent pas là. Des études récentes affirment qu’il serait possible pour les chiens et chats de voir dans l’ultraviolet, ce qui n’est assurément pas le cas pour nous!

Par ailleurs, il faut se rappeler que le système visuel de nos petites bêtes a évolué afin de les aider à mieux chasser. Il n’est donc pas surprenant d’apprendre qu’ils ont une meilleure vue des objets en mouvement que de ces mêmes objets immobiles.

Ils voient aussi mieux dans des conditions de faible luminosité, et leur champ de vision est beaucoup plus impressionnant que le nôtre (jusqu’à 270° comparé à 180° pour nous).

Voir en trois couleurs aurait certes pu être un avantage supplémentaire pour leurs ancêtres chasseurs, mais un avantage bien maigre en comparaison d’un champ de vision à 270 degrés et d’une plus grande capacité à détecter un objet en mouvement

Une balle rouge sur un terrain vert

C’est la raison pour laquelle, lorsque vous lancez une balle rouge vif sur un terrain vert, ce que Fido voit, c’est une balle jaune sur fond blanc ou gris. Le contraste étant plutôt faible, ne soyez pas surpris s’il vous regarde un peu perdu!

Chiens et chats sont donc bel et bien «colour-blind» comme on dit en anglais, ou daltoniens en français. Mais ils ne voient pas les couleurs exactement comme les humains atteints de daltonisme.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Contestation judiciaire : les premières demandes de financement sont attendues

Programme de contestation judiciaire
Près de deux ans après la fermeture du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et 12 ans après l’abolition du Programme de contestation judiciaire...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 16h00

Haro sur le gaspillage des aliments

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finirait à la poubelle. Au Canada, plus de 60% de cette nourriture serait encore consommable....
En lire plus...

15 janvier 2019 à 14h25

La santé mentale dans le domaine de l’emploi: il faut en parler

C’est bien, pour une entreprise, d’avoir une approche définie sur papier pour traiter les problèmes de santé mentale – mais sa mise en pratique...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 9h00

Un mystérieux signal cosmique, c’est bien, mais deux, c’est mieux

Des «sursauts radio rapides» venus des profondeurs du cosmos, mais qui ne durent que quelques millièmes de seconde, c’est déjà intrigant. Mais lorsqu’on en...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 7h00

La débandade des Maple Leafs se poursuit

Les Maple Leafs recevaient la visite de l'Avalanche du Colorado pour la seule fois de la saison lundi soir à l'Aréna Scotiabank. Avant la...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 22h54

1,9 million $ du fédéral pour le «Carrefour» de l’Université

Université de l'Ontario français
La ministre fédérale des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a annoncé un investissement de 1,9 million $ pour le développement du...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 20h40

L’immigration comme solution pour faire croître la francophonie en Ontario

Plusieurs politiques canadiennes ont été mises de l’avant au cours des dernières années, afin de favoriser l’immigration francophone hors Québec.
En lire plus...

14 janvier 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur