Chansongs: quand Martin rencontre Lily

Partagez
Tweetez
Envoyez

Vendredi soir, l’Alliance française de Toronto clôturait ses rendez-vous Chansongs. En réunissant cette fois-ci le francophone Martin Léon et l’anglophone Lily Frost, le concert devait terminer la série Montréal à Toronto proposée par le Conservatoire royal de musique. Ces rendez-vous ont pris comme crédo de se baser sur l’échange entre les artistes, en mêlant le français et l’anglais.

Rencontre

Martin Léon et Lily Frost ne se connaissaient pas et se sont rencontrés seulement la veille du concert. En passant une journée ensemble pour préparer la soirée, ils devaient tous deux nous présenter les fruits de cette rencontre.

L’union des deux artistes sur scène était remarquable. On peine à croire qu’ils ne se connaissaient pas 24 heures avant.

Selon Martin Léon, «la musique et l’art en général rapprochent les gens beaucoup plus facilement. C’est un langage universel qui détruit bien des barrières.»

Sur scène ils ont présenté chacun des titres de leurs répertoires personnels pendant que l’autre accompagnait la musique en faisant les chœurs, les percussions ou de l’harmonica.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Musique et poésie

L’entente était parfaite dans la jolie salle du conservatoire. Tous deux n’ont pas hésité à partager avec le public, en parlant de leurs sources d’inspiration, de leur travail… tantôt en français, tantôt en anglais.

Lily Frost avait apporté avec elle un de ses poèmes préférés de Paul Verlaine, elle l’a lu en français vers par vers pendant que Martin lisait la version anglaise.

Martin Léon, lui, avait apporté des vidéos de ses récents voyages au Laos. Les voyages l’inspirent, il rapporte avec lui des images, des vidéos, des dessins ou des notes dans des carnets.

De ces souvenirs découlent des chansons. Il s’applique à chaque morceau à jouer avec la langue française en construisant des rimes subtiles qui se marient à la perfection avec des rythmes groovy.

Si une liste de chansons a été griffonnée sur une feuille de papier en avance, la soirée s’est surtout dessinée au fur et à mesure. Les échanges entre les deux sont spontanés et les conversations dévoilent un peu plus les artistes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Spontanéité

Martin Léon le plus bavard des deux mène la soirée en montrant un sincère intérêt envers la musique de Lily Frost.

Dominique Denis, directeur artistique de l’Alliance française, a rempli sa mission en choisissant de réunir Martin et Lily sur scène. Il a déclaré pendant le concert «vous êtes l’incarnation parfaite de ce qu’on voulait faire. »

Ce dernier rendez-vous Chansongs était comme une conversation intime entre deux artistes auquel le public a eu le droit de participer.

On a assisté à cette fusion musicale entre les deux, et on espère secrètement en quittant la salle que ce rendez-vous était le premier d’une hypothétique collaboration. Tout comme on espère que les rendez-vous Chansongs seront reconduits la saison prochaine.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur