Quand la science rencontre la finance

Partagez
Tweetez
Envoyez

Réunion en haut lieu la semaine dernière à Toronto. La conférence Biofinance 2006 réunissait du 2 au 4 mai des joueurs clés de l’industrie biotechnologique ainsi que des investisseurs de capital de risque. La division économique du Bureau du Québec à Toronto, en collaboration avec l’organisme Montréal in vivo, a profité de l’occasion pour organiser un cocktail afin d’accroître le rayonnement des participants québécois.

Une centaine de personnes étaient attendues au Century Room au centre-ville de Toronto pour l’occasion. «Cette soirée a pour objectif de promouvoir la position du Québec en tant que leader dans le domaine des biotechnologies», expliquait en entrevue Malika Dehraoui, directrice de la division économique du Bureau du Québec à Toronto.

Cinquante pour cent de la production pharmaceutique canadienne est faite au Québec a notamment rappelé Mme Dehraoui. La présence de ressources humaines qualifiées, les incitatifs fiscaux encourageant la recherche et le développement et la qualité de vie font de Montréal un pôle d’attraction pour les industries de pointe.

Mais ces entreprises ont besoin de soutien financier pour atteindre leur plein développement. Des soirées de réseautage telles que celles de mercredi soir dernier permettent de créer des possibilités d’affaires entre milieu scientifique et entreprises de capital de risque. «Nous voulons aider les entreprises québécoises qui sont en recherche de financement», explique Mme Dehraoui.

Parmi les entreprises québécoises présentes se trouvaient Mistral Pharma, Medicago et Angiochem. Des entreprises de capital de risque du Québec, telles que Desjardins Securities, MSBI Capital et BDC Venture Capital, de même que d’autres de l’extérieur du Québec, telles que Blackmont Capital, RBC Securities et Westiwind Partners étaient également de la partie. Beaucoup de poignées de main ont été données, l’avenir nous dira maintenant si elles porteront fruit.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur